VOTE | 224 fans

#103 : Le fils prodigue

 

Un meurtre a été commis dans les égouts parisiens. Rien ne permet d’identifier le corps. Il a été très abimé; un décès par balle qui remonterait à deux ou trois jours et on se rend compte rapidement qu'il a été tué ailleurs.

Popularité


3.5 - 4 votes

Première diffusion
30.04.2009

Vidéos

Chez Suzanne Jaoui

Chez Suzanne Jaoui

  

Plus de détails

Scénario : Sophie Lebarbier, Mathieu Missoffe et Fanny Robert, d'après une histoire de Robin Barataud et Jean Reynard
Réalisation : Eric Summer

Audiences : 5.700 Millions - 24,7 % de PDM

Avec

  • Julien Bichet : Buzz
  • Sylvie Paupardin : Maître El Karaoui
  • Kévin Lévy : Stéphane Vaillant
  • Eric Thomas : Jacques Vaillant
  • Nadine Marcovici : Maryse Vaillant
  • Manoëlle Gaillard : Geneviève Fournier
  • Emmanuel Karsen : Dr Borenstein
  • Jean-Philippe Puymartin : Alain Farge
  • Thomas Maurion : Tristan Farge
  • Pascal Pistacio : Morin
  • Dominique Frot : Suzanne Jaoui
  • Julien Meunier : Videur du bar

Un meurtre a été commis dans les égouts parisiens. Rien ne permet d’identifier le corps. Il a été salement abimé. Décès par balle qui remonterait à deux trois jours. Il a été tué ailleurs.

Le commissaire Larmarck parle avec Chloé de ses difficultés d’intégration au sein de l’équipe.

Hyppolite a trouvé des informations sur le mort car il était fiché. Il s’appelle Stéphane Vaillant âge de 26 ans et avocat au barreau de Paris. Il s’est rendu coupable de voie de faits et de plus petits délits. C’est lui-même qui provoquait tous les incidents.

Matthieu et Chloé vont dans un bar qui est le dernier lieu où Stéphane s’est battu et qui l’avait conduit au commissariat. Le barman raconte qu’il a bu une demi-bouteille de rhum et quand il était bien saoul il a embêté tous les clients du bar. Le barman dit qu’il cherchait les coups.

Matthieu et Chloé vont ensuite voir le colocataire de Stéphane : Buzz. Cela faisait six mois qu’il habitait avec Stéphane. Stéphane était quelqu’un de stresser. Cela faisait quelques temps qu’il n’allait plus au travail. Stéphane buvait beaucoup selon Buzz et avait des troubles du sommeil. Il faisait des crises d’angoisse et parfois Buzz le retrouvait sur son lit a pleuré comme un gosse. Matthieu a trouvé la robe d’avocat de Stéphane complètement lacérée.

Matthieu et Chloé vont discuter avec la collaboratrice de Stéphane. Elle dit qu’elle a été obligée de le licencier après 15 jours d’absence non justifiées. Matthieu lui apprend le décès de Stéphane. Elle demande s’il s’est suicidé. Matthieu répond que non et demande pourquoi il aurait pu le faire. Elle dit que Stéphane était très perturbé par rapport à l’affaire sur laquelle il travaillait. Il s’agissait d’un jeune prof accusé d’attouchements sur une jeune fille. D’après Stéphane, la jeune fille mentait pour se venger des mauvaises notes que le professeur lui donnait. Le prof a pris cinq ans. Stéphane n’était pas d’accord avec ce verdict il voulait faire appel. Le prof a été tué par un autre détenu pendant son incarcération et Stéphane a été bouleversé. Chloé dit que Stéphane faisait une dépression suite à l’affaire. Et il buvait pour se faire punir par les autres car il n’avait pas le courage de se faire du mal lui-même.

C’est ensuite à la morgue que se rendent Matthieu et Chloé. Les parents de Stéphane arrivent. Le visage de Stéphane étant caché, son père dit qu’il ne pourra pas le reconnaître. Sa mère remarque une cicatrice et des grains de beauté qu’elle identifie et donc elle dit qu’il s’agit de Stéphane.

Fred a épluché les relevés téléphoniques de Stéphane. L’appel qui revient le plus souvent est celui de Geneviève Fournier.

Mme Fournier est en salle d’interrogatoire. Geneviève dit que ce n’est pas de la faute de Stéphane si son fils est mort. Un soir comme elle était en colère, elle a suivi Stéphane jusque chez lui. En voyant que Stéphane s’en voulait beaucoup, elle s’est rendu compte que sa haine n’avait aucun sens. Elle dit que mutuellement ils se réconfortaient car ils étaient malheureux. Par ailleurs elle a donné à Stéphane le nom d’un psychologue car il avait besoin d’aide. Mme Fournier dit que la semaine dernière quand elle a parlé à Stéphane il était très en colère car sa vie reposait sur un mensonge. Elle ne s’est donc pas si la thérapie lui était bénéfique.

Chloé et Matthieu vont voir le psychologue de Stéphane. Le docteur ne veut rien dire quand à l’état d’esprit de Stéphane avant sa mort. Il dit qu’il garde le secret professionnel et le respect de la vie privée de Stéphane. Chloé demande au docteur s’il pratique l’hypnose. Il dit que oui et que sur certains patients atteints de symptômes profonds il a obtenu de très bons résultats. Chloé a bien compris que le docteur avait pratiqué l’hypnose sur Stéphane et que cela a révélé quelque chose qui fait que Stéphane a dit à Geneviève que sa vie reposait sur un mensonge.

Comme Lamarck a conseillé Chloé d’être juste sympa, celle-ci décide faire préparer une friandise pour ses collègues. Mais elle ne semble pas très douée en cuisine.

Le lendemain matin, Matthieu va voir le docteur psychologue muni d’une commission rogatoire. Le docteur a pratiqué une hypnose régressive à Stéphane. Chloé dit que c’est très dangereux car cela peut provoquer plus de dégâts que le choc initial. Le docteur confie l’enregistrement de la dernière séance de Stéphane Vaillant.

Chloé et l’équipe écoute l’enregistrement. Stéphane a deux ans (sous hypnose) il est au parc avec sa maman. Celle-ci lui demande de ne pas s’éloigner mais son ballon est parti loin sous les arbres. Alors il part le chercher. Il ne connaît pas la dame mais celle-ci est très gentille. Elle a rattrapé le ballon de Stéphane. La dame prend la main de Stéphane et lui demande de se dépêcher et qu’il faut sortir très vite du parc. La dame lui dit qu’elle est sa nouvelle maman. Stéphane a donc été enlevé à l’âge de deux ans.

Maryse Vaillant est en salle d’interrogatoire. Il est indéniable que Stéphane a tout balancé à sa mère après sa séance d’hypnose. Le vendredi, Stéphane a dont appelé sa mère l’accusant de lui avoir volé sa vie. Elle a pris le premier train pour Paris, mais Stéphane n’a pas voulu la voir. Elle avait décidé de tout lui dire et elle voulait lui donner un bonnet de laine. Maryse sera jugée pour l’enlèvement de Stéphane puisqu’elle l’a reconnu.

Hyppolite a fouillé l’ordinateur de Stéphane Vaillant. Il a consulté des sites internet au sujet des rapts d’enfants. Il recherchait ses vrais parents. Hyppolite sort les cas de trois enfants sur lesquels Stéphane avait des doutes. Apparemment il avait retrouvé sa véritable identité : Tristan Farge disparu le 22 octobre 1986.

Matthieu et Chloé se rendent dans une usine d’urbanisme où travaille Alain Farge. Mattieu lui annonce donc la nouvelle d’avoir retrouvé Tristan et le fait qu’il soit mort. Alain ne comprend pas car il dit que ce n’est pas possible puisqu’il était au téléphone avec Tristan il y a 20 mn.

Alain est au commissariat il raconte que Tristan est revenu comme cela du jour au lendemain. Tristan a dit avoir passé des années dans une secte. Tristan refusait que son père porter plainte.

Fred a retrouvé la description vestimentaire de Tristan. Il portait entre autre un bonnet de laine tricoté à la main. C’est donc la preuve que Stéphane était bien Tristan. Matthieu se demande qui est l’homme qui se fait passer pour Tristan Farge.

Matthieu et Fred arrêtent Tristan. Celui-ci demande à ce que son père soit appelé.

En salle d’interrogatoire, l’homme dit que son vrai nom est Tristan Farge. Selon Tristan la secte dans laquelle il était s’appelait « la communauté ». Le gourou de la secte s’appelait « le maître ». Hyppolite ne trouve rien dans les recherches qu’il fait sur internet.

Alain Farge arrive au commissariat. Il dit que son fils n’a rien fait. Il apporte une arme en s’accusant du meurtre. Il a tué Stéphane par accident dit il.

La balistique confirme que c’est l’arme de Farge qui a tué Stéphane Vaillant. Sur l’arme ne se trouve que les empreintes d’Alain.

Matthieu est persuadé que celui qui a tué Stéphane n’est pas Alain mais plutôt celui qui se fait passer pour son fils Tristan depuis sept ans. Matthieu va lui prouver que Tristan n’est pas son fils. Chloé dit qu’il faut le faire très prudemment car le choc peut-être très violent.

Alain demande à ce que son fils soit relâché. Il dit avoir reconnu le meurtre de Stéphane. Matthieu lui demande de faire une prise de sang pour prouver que Tristan n’est pas véritable fils. Chloé montre à Alain le bonnet de laine. Alain pleure tout en prenant le bonnet. Chloé lui explique tout. Alain dit qu’il ne s’agit pas du bonnet de son bébé. Cela lui ressemble mais ce n’est pas celui-là. Il ajoute que son Tristan est bien vivant et que ce soir il sera libre.

Tandis qu’Alain est conduit en prison, Tristan est libéré. Il nargue Matthieu et Chloé.

Chloé arrive à la PJ avec une pièce montée. Elle a pensé que se serait un geste sympa pour se faire admettre dans l’équipe.

Fred a découvert que les empreintes du faux Tristan Farge ressortent dans une affaire vieille de dix ans, le vol d’un scooter dans la région d’Angoulême. Son nom Nicolaé Anthonechko. Il est d’origine roumaine et était âgé de 14 ans à l’époque des faits. Le tribunal pour enfants avait à l’époque ordonné son placement dans un foyer. Il a fugué avant que sa famille soit localisée. Matthieu demande à Fred de faire le tour des bureaux de l’aide sociale à l’enfance avec la photo de Tristan.

Fred a retrouvé sa trace. L’homme en face d’elle lui dit qu’il est connu sous dix identités différentes et que celles-ci sont toutes fausses. Il précise que le jeune homme débarque dans les foyers en disant qu’il est d’origine, roumaine bosniaque ou autre. Ainsi il vit aux frais du foyer jusqu’à ce que le leurre soit découvert. Comme son leurre ne fonctionnait plus puisqu’il ne pouvait plus dire qu’il était mineur, il a mis au point une autre combine.

Tristan a toujours séjourné en foyer d’accueil hormis une fois pour une durée de trois mois où c’était en famille d’accueil. Matthieu et Chloé rendent visite à la famille d’autant plus que celle-ci a arrêté d’être famille d’accueil après son passage.

La femme qui les reçoit raconte l’accident dans lequel elle a perdu son fils. C’est à la suite de cela qu’elle a remis Tristan dans un foyer. Daniel son fils s’est noyé alors que Tristan en a réchappé malgré une blessure.

Fred dit que l’enquête a conclu à une mort accidentelle. Le légiste arrive à la Pj muni des radios de Tristan et de son poignet. Le poignet présente une fracture du scaphoïde. Le légiste explique cela veut dire homicide volontaire. Il montre le geste qui maintient la tête de quelqu’un sous l’eau. Tristan n’a par conséquent pas chercher à sauver Daniel mais il l’a noyé.

Tristan est en salle d’interrogatoire. Matthieu lui dit qu’il ne pourra le coffrer pour le meurtre de Stéphane. Par contre, Matthieu explique qu’il ira en prison pour le meurtre de Daniel. Il lui montre la radio. Tristan dit que de toute façon il était mineur au moment des faits. Matthieu explique que si il avait eut 15 ans au moment des faits comme il le prétend, il y aurait des cartilages de croissance tout autour de la fracture de son poignet. Tristan avait donc au moins 20 ans au moment des faits. Tristan est inculpé mais il n’a toujours pas dévoilé sa véritable identité.

Fin.

Dans les égouts.

Pérac : Il ne me va pas mal ce casque…  T’imagines qu’il y a Paris là, au dessus de nous ? Ah, c’est dingue !

Le doc : Tu sais qu’il y a un homme qui s’est perdu 11 ans dans une ancienne carrière ? Tu crois ça ?

Pérac : Sans blague.

Ils arrivent à l’endroit où se trouve l’équipe, ainsi que le cadavre qui a justifié leur venue. Chloé est dans une galerie ; elle ouvre son parapluie, de l’eau tombant d’en haut.

Fred : Le cadavre était recouvert de terre. Pas de portefeuille, rien dans les poches qui permet de l’identifier.

Le Doc : Puis, c’est pas gagné non plus pour le portrait-robot. On lui a ravagé le visage. Post-mortem. D’après ce qu’il en reste, je dirais que le client a entre 20 et 30 ans.

Fred : C’est peut-être un règlement de compte.

Pérac : Wouais, pourquoi pas? Remarque que ça nous permettrait de nous passer des services de...

Chloé arrive et le bouscule avec son parapluie.

Chloé : Les empreintes digitales sont intactes pourtant. C’est étrange, le tueur ne lui a pas pris que sa vie, il lui a aussi volé son visage. Il voulait s’assurer que personne ne le retrouverait. Agressivité, perte du contrôle émotionnel. Juste après, il y a une conduite méthodique de dissimulation du crime.

Pérac : Bonjour à vous aussi, Mlle Saint Laurent.

Chloé : Ah, b..

Pérac : Ca fait combien de temps qu’il est là d’après toi ?

Le doc : deux, trois jours maximum.

Pérac : Et la cause de la mort ?

Le doc : Il a deux traces rouges du côté droit. A priori blessé par balles. Et ça s’est pas passé dans la carrière. Aucune trace de sang autour du corps. Non, ce type était déjà mort quand on l’a traîné ici, hein.

Pérac : Ok, donc on part sur un homme.

Le doc : Pourquoi un homme ?

Pérac : Parce que je ne vois pas une femme réussir à traîner un cadavre jusqu’ici, tiens. En tout cas, le meurtrier connaissait l’endroit, hein.

Fred : On vient rarement dans cette partie du réseau, sauf que ce matin l’inspection générale des carrières a voulu vérifier si la pluie n’avait pas provoqué d’effondrements. On a eu de la chance.

Pérac : Nous oui, mais pas lui.

Générique

En rue

Chloé : Sinon, ça pourrait être un syndrome délirant hallucinatoire.

J’ai déjà vu un homicide comme ça : le tueur n’en voulait qu’aux mains de la victime. Evidemment, quand il les lui a coupées, c’est devenu une autre histoire.

Pérac : Oh, vous pouvez vous arrêter de parler. La priorité, c’est quand même de donner un nom à notre victime, de vérifier ses empreintes, de remonter la piste de ses vêtements, de ses chaussures… On va commencer par un bon petit train de flic à l’ancienne, ça vous plaît comme ça …

Chloé : Non, mais sinon l’histoire des mains, c’est vraiment une bonne histoire.

Ils pénètrent dans le commissariat

Chloé est assise à son bureau et regarde la photo du mort.

Lamarck entre.

Lamarck : Chloé ?

Chloé : Commissaire.

Lamarck : Pour les formalités, on est entre nous.

Chloé : Tant mieux, parce qu’il y a des jours…

Lamarck : Je sais, mais je préfère que les autres ne sachent pas qu’on se connaisse, ça ne ferait que compliquer les choses pour toi.

Chloé : Au point où l’on en est…

Lamarck : Je ne suis pas derrière toi toutes les dix minutes, mais j’ai remarqué que ton intégration ici est… un peu chaotique.

Chloé : Qu’est-ce que vous en pensez ?

Lamarck : Justement, c’est pas ce que tu as fait, c’est ce que tu es. Un électro-aimant. Non, je sais pas, dans ton ancien job, c’était peut-être une force, mais maintenant tu appartiens à une équipe.

Chloé : Une équipe, où ça ? (Elle montre les bureaux vides)

Lamarck : Arrête, Fred et Mathieu sont d’excellents flics, tu sais ça. Et je t’assure qu’ils ne sont pas méchants.

Chloé : Alors dis-moi ce que je dois faire.

Lamarck : Je ne sais pas, moi. Improvise.  Bon, essaie d’être… d’être… un peu… un peu plus…  tu sais quoi, sois juste sympa, sympa…

Pérac arrive : Mlle Saint-Laurent, vous pouvez venir, on a du nouveau.

Pendant qu’elle se lève, Lamarck continue à murmurer : sympa, sympa…

Dans le bureau d’Hyppolite. Chloé sourit béatement en regardant Matthieu

Hyppolite : Votre victime est fichée. Stéphane Vaillant, 26 ans, il était avocat au barreau de Paris depuis moins d’un an, ses parents habitent en Bourgogne, ils prennent le premier TGV.

Pérac : Mais il a apparemment un profil de petit délinquant, qu’est-ce qu’il a fait ?

Hyppolite : Bof, rien de bien méchant. Ivresse publique et manifeste. Plusieurs voies de fait quand même.

Chloé : Il provoquait lui-même tous les incidents dans lesquels il est impliqué !? Pourquoi ? Ce serait peut-être… sympa qu’on s’y intéresse, non ?

Pérac : Hum… Fais circuler la photo que tu as dans le dossier.

Hyppolite : Pourquoi ? Il a mauvaise mine sur celle du légi ?

Pérac : Tiens, regarde.

Hyppolite : Je sors celle du dossier.

Pérac : Sa dernière visite chez nous, ça remonte à quand ?

Hyppolite : Euh, il y a trois semaines. Il s’est battu avec un barman dans un raid du 18ème – Nashville.

Pérac : Nashville, 18ème.

 Il sort, suivi de Chloé.

Au bar

Le barman : Attendez, vous croyez que je me suis fatigué à retrouver ce malade ?

Pérac : Le P.V. raconte qu’il a fallu appeler la police pour vous séparer.

Le barman : Pour le décrocher de moi, vous voulez dire. Je vous rappelle que c’est moi qui ai déposé plainte dans cette histoire.

Pérac : A côté de vous c’est un moustique.

Chloé : Vous avez été délibérément provoqué.

Le barman : Mais ça, c’est rien de le dire.

Chloé : Il s’est montré agressif envers d’autres personnes ce soir-là ?

Barman : Hé, mais attendez. Il s’est enfilé une ½ bouteille de vodka, seul dans son coin et quand il était bien bourré, il a commencé à emmerder tous les clients du bar. A chaque fois il en prenait plein la gueule, à chaque fois il en redemandait. C’est un vrai mazo, votre gars !

Pérac : Ok merci.

Ils s’éloignent.

Pérac : J’ai l’impression qu’il cherche des coups ; cela devrait vous parler, ça non ?

Chloé : Vous demandez mon avis ?

Pérac : Non, non, je faisais simplement la conversation.

Chloé : Ah …

Pérac : Allez, on fille chez Vaillant, il y a son colocataire qui nous attend.

Chez Vaillant

Ferrier : Stéphane est mort, putain, c’est louf !

Pérac : Monsieur Ferrier…

Ferrier : Appelez-moi Buzz, tout le monde m’appelle Buzz.

Pérac : Bon, d’accord. Donc, Buzz…, vous habitiez depuis combien de temps avec Stéphane Vaillant ?

Buzz : 5, 6 mois ; j’avais passé une annonce comme mon ancien coloc JB était parti emménagé avec sa meuf.

Pérac : D’accord. Très bien. Et est-ce que vous avez remarqué quelque chose de particulier chez lui ces derniers temps ?

Buzz :  Bah, déjà il faut dire déjà que Stéphane, c’était plutôt du genre stressé quand même. Quand il est arrivé, il parlait tout le temps de son boulot d’avocat comme quoi c’était super important et tout, c’était ouf. Et puis, un jour il n’allait plus au taf. C’était super bizarre, il était devenu ouf. Il se mettait des mines de ouf dans les bars, il faisait le ouf, il était devenu complètement…

Pérac : Ouf ?

Buzz : Mais alors complètement !

Pérac : Et il avait des copains, une petite amie ?

Buzz : Il connaissait pas grand monde sur Paris. Je l’ai déjà vu avec une femme. C’était bizarre. Elle avait l’âge de ma mère, quoi.

Pérac : Et là, c’est l’endroit où il travaillait ?

Buzz : Non, c’est son bureau.

Pérac à un policier en tenue : Vous prenez son ordinateur.

Pérac à Buzz : Et au-dessus, c’est l’endroit où il dort ? Sa chambre, j’imagine ?

Buzz : oui, c’est ça.

Pendant ce temps, Chloé s’est mise à jouer à l’ordinateur de Buzz

Buzz : Mais attendez là, qu’est-ce que vous faites ? C’est ma partie.

Chloé tout en continuant à jouer : Buzz, est-ce que Stéphane consommait des psychotropes avec vous ? Est-ce qu’il fumait du cannabis ? J’ai besoin d’en savoir plus sur l’état psychique de Stéphane avant sa mort, s’il-vous-plaît.

Buzz : Non, il fumait pas, mais il buvait pas mal.

Chloé : Des troubles du sommeil ?

Buzz : Oui, ça lui arrivait. Je sais que quand il avait du mal à dormir, il lui arrivait d'avoir des crises d'angoisse. Des fois, je le retrouvais sur son lit à pleurer comme un gosse.

Le jeu est terminé, le record est battu. Chloé exulte !

Pérac descend de la chambre. Chloé cache la manette de jeu derrière son dos.

Pérac : C’est forcément lié à son boulot, hein.

Chloé :  Ah, non l’origine de ses troubles peut se situer n’importe où.

Pérac lui montre la robe d’avocat lacérée.

Kikavu ?

Au total, 64 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Phoebe0102 
03.07.2019 vers 23h

Profaddict 
16.12.2018 vers 14h

Juju1299 
20.11.2018 vers 14h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Julie0102 
24.04.2018 vers 10h

RoseMeyer 
24.02.2018 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

10.08 : Requiem (inédit)
Jeudi 27 août à 22:00
3.30m / 21.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

10.07 : Toxique (inédit)
Jeudi 27 août à 21:05
3.76m / 18.6% (Part)

Logo de la chaîne TF1

10.06 : La croisée des chemins - Partie 2 (inédit)
Jeudi 20 août à 22:05
3.53m / 22.4% (Part)

Logo de la chaîne TF1

10.05 : La croisée des chemins - Partie 1 (inédit)
Jeudi 20 août à 21:05
3.90m / 20.3% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Shy'm attend son premier enfant...

Shy'm attend son premier enfant...
Carnet Bleu pour Tamara Marthe. En effet, la chanteuse très discrète dans sa vie privée est enceinte...

Odile Vuillemin|France 3 rediffuse Les crimes silencieux

Odile Vuillemin|France 3 rediffuse Les crimes silencieux
Aujourd'hui, samedi 22 août 2020, France 3 rediffuse le téléfilm Les crimes silencieux à 21h05. Dans...

Odile Vuillemin dans

Odile Vuillemin dans "Pourquoi je vis" sur TF1
Le lundi 7 septembre à 21 h 00, TF1 diffusera un téléfilm intitulé "Pourquoi je vis" c'est un...

La suite de la saison 10 bientôt diffusée

La suite de la saison 10 bientôt diffusée
Dans cet article de Télé 2 Semaines, on apprend que la suite de la série, interrompue après la...

Profilage fait peau neuve !

Profilage fait peau neuve !
Les plus observateurs d'entre vous auront sans doute remarqué quelques petits changements au niveau...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

Aloha81, Hier à 16:52

Aloha ! Nouveau Survivor et sondage toujours en cours sur le quartier Magnum P.I. ! Bon week-end à tous !

Luna25, Hier à 19:01

Nouveaux duel, pdm et sondage sur le quartier Legends of Tomorrow !

Luna25, Hier à 19:02

Deux flics joués par Shemar Moore (S.W.A.T./Esprits Criminels) s'affrontent dans le duel, venez les départager

mnoandco, Aujourd'hui à 07:36

Nouvel acteur de la s2 d'A Discovery of Witches à découvrir...tout comme le nouveau design...et dernier jour pour voter au concours...

Sas1608, Aujourd'hui à 10:34

Nouveau sondage pour les quartiers Once Upon A Time, Grey's Anatomy et Desperate Housewives. Bonne journée à tous

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site