VOTE | 212 fans

Episodes virtuels de Profilage

Le tueur d'amoureux

Créateur : TaylorReid 
Date de création : 16.05.2015 à 18h57

Message du créateur :
Suite de mon premier épisode virtuel "Pour toi", cet épisode-là est un cross-over entre Profilage, Esprits Criminels et Les Enquêtes de Murdoch. Je vous souhaite une bonne lecture !

Cet épisode compte 10 paragraphes

Afficher l'épisode

Hyppolite arrive tranquillement devant la DPJ sans ses béquilles ! En effet, la blessure à sa jambe l’empêchait de marcher normalement alors il lui fallait du repos et des béquilles pour quelques semaines ! Maintenant, il peut marcher normalement même si il devait rester encore en repos à cause de son autre blessure à la poitrine mais Hyppolite en a décidé autrement et cela lui convient bien comme ça ! Fred arrive avec sa moto, elle enlève son casque, descend de la moto et va vers Hyppolite ! :

Fred : Salut !
Hyppolite : Salut !

Ils se font la bise quand soudain, Fred se fige et souffle à l’oreille d’Hyppolite… :

Fred : Est-ce que tu vois une jeune fille aux longs cheveux blonds sur un vélo ?

Hyppolite regarde devant lui et voit, en effet, au loin la fameuse jeune fille qui donne l’impression qu’elle les observe… :

Hyppolite : Oui !
Fred : Bon sang !
Hyppolite : C’est qui ?
Fred : Je n’en sais rien ! Elle m’a suivi tout le long de la route !
Hyppolite : Une admiratrice ?
Fred : N’importe quoi !
Hyppolite : Elle est plutôt mignonne !
Fred : Hyppo… Je ne veux pas te faire de peine mais… Tu es trop vieux pour elle !

Hyppolite pousse un rire étouffé puis ils rentrent dans le bâtiment… :

Fred : Tu crois qu’elle est encore dehors ?
Hyppolite : Tu veux qu’on regarde ?
Fred : Tu parles d’une discrétion !
Hyppolite : T’as une autre idée ?

Fred saisit le sac d’Hyppolite, ouvre la porte et le balance dehors ! :

Hyppolite : Mais ça va pas ?!
Fred : Je n’avais pas d’autres idées !
Hyppolite : T’as de la chance qu’il n’y avait pas mon ordi !
Fred : Je le savais que tu ne l’avais pas ! Je te connais trop bien !

Hyppolite fait un sourire en coin, sors récupérer son sac, jette un coup d’œil discret et revient vers Fred… :

Fred : Alors ?
Hyppolite : Elle est partie !

Fred pousse un soupir de soulagement… :

Fred : Ah en fait…
Hyppolite : Oui ?
Fred : Je suis contente que tu sois de retour sans tes béquilles !

A ce moment-là, Chloé arrive d’un pas déterminé ! :

Fred & Hyppolite : Salut Chloé !
Chloé : Bonjour !

Elle fonce vers le bureau de Grégoire Lamarck en laissant Fred et Hyppolite perplexes ! Chloé ouvre la porte du bureau… :

Chloé : Grégoire ! Est-ce qu’on a retrouvé le corps d’Antoine Garrel ?
Grégoire : Bonjour Chloé ! Je vais bien et toi ?
Chloé : Oui bonjour ! Excuses-moi… Alors ?
Grégoire : Pourquoi cet intérêt soudain pour lui ? Mais pour répondre à ta question, on n’a pas retrouvé son corps mais il est mort même toi tu l’as dit…
Chloé : Oui je sais mais… J’ai reçu ça, il y a quelques semaines…

Elle tend la fameuse carte qu’elle a reçue après l’affaire Mathias Guston… :

Grégoire : Je vois… Mais tu sais qu’il en existe pleins de personnes qui ont un nom commençant par A et c’est peut-être un admirateur secret !
Chloé : Un admirateur secret ?! Je ne pense pas…
Grégoire : Tu te sous-estimes Chloé !

Chloé fait la moue et Grégoire soupire… :

Grégoire : Bon d’accord… J’irais me renseigner pour savoir si on a retrouvé son corps !
Chloé : Merci !

Elle fait un bisou sur la joue de Grégoire et part rejoindre son bureau ! :

Thomas : Courtène ! Le médecin ne vous avait pas dit que vous deviez vous reposer encore après les béquilles ?
Hyppolite : Si mais… Je m’ennuie chez moi et le travail que je fais dans mon bureau ne va pas me fatiguer ! Je vous assure !
Fred : Il y a eu une fusillade au marché de St Jean !
Thomas : On y va !

Marché St Jean

Fred : Il n’y a que deux victimes malgré cette pagaille… Louise Delmas et Paul Pracourt, fiancés depuis un mois…
Thomas : Il y avait plus d’une centaine de personnes dans ce marché et il prend la liberté de ne tuer que ce couple !
Bérénice : A première vue, ils ont été tués d’une balle dans le cœur mais je vous en dirais plus après l’autopsie !
Chloé : C’était eux les cibles depuis le début…
Thomas : Comment le tueur ne s’est pas fait remarquer ?
Fred : Au moment des coups de feu, tout le monde était en panique et courait partout…
Chloé : Oui mais si ce couple était la cible… Le tueur se plaçait devant eux donc il y aurait bien quelqu’un qui aurait remarqué ça !

Un policier vient vers eux… :

Policier : Il y a un homme qui vient de me dire qu’il a vu ce couple s’écrouler sous ses yeux mais il peut jurer qu’il n’y avait pas de personne armée près d’eux…
Fred : Dans ce cas, d’où il a tiré ?
Thomas : Il y a pleins de bâtiments aux alentours… Kancel ! Appelez Courtène et demandez-lui des infos sur ce couple ainsi que sur les bâtiments aux alentours genre caméra et tout !
Fred : Ok !
Thomas : Vous en pensez quoi Saint-Laurent ?
Chloé : Le tueur est méthodique et voue une haine contre ce couple… Le fait qu’il ait tiré en plein cœur n’est pas un hasard…
Thomas : Cœur brisé ?
Chloé : Si c’est le cas… Il a une manière très directe pour se débarrasser des personnes qui lui ont fait souffrir !
Fred : D’après Hyppolite, Paul était un simple vendeur dans un magasin de bricolage tandis que Louise était serveuse dans un bar pas très loin d’ici… C’est un couple sans problèmes aussi bien amoureusement que financièrement…
Thomas : Pourtant, quelqu’un leur en veut…
Fred : Mais qui ?
Thomas : On va interroger tous les proches de ce couple, les collègues, les parents, les amis, tout le monde !


TaylorReid  (16.05.2015 à 19:04)

Plus tard, à la DPJ

Grégoire : Alors cette enquête ?
Fred : Tout le monde décrit le couple comme un couple épanoui, sans histoires, aimé de tout le monde…
Thomas : Sauf du tueur…
Chloé : Et si le tueur les avait tués parce qu’ils étaient heureux ?
Fred : Comment ça ?
Chloé : Le tueur n’en veut ni à Paul ni à Louise mais au bonheur qu’ils ont conçu ensemble !
Thomas : Une sorte de jalousie ?
Chloé : C’est ça ! Peut-être que dans son passé, il a vécu une terrible déception amoureuse et maintenant il en veut aux couples heureux parce qu’il aurait aimé être comme eux !
Fred : Ouais ben s’il compte s’en prendre à tous les couples de Paris, on n’aura pas assez de flics pour tous les protéger !
Hyppolite : Sinon j’ai cherché toutes les caméras de surveillance des bâtiments à proximité du meurtre et j’ai trouvé une vidéo d’une caméra de surveillance du bâtiment à la rue Gangrène qui pourrait vous intéresser !

Ils montent au bureau d’Hyppolite et ce dernier montre la fameuse vidéo ! Un homme vêtu de noir, la capuche vissée sur sa tête et portant un gros sac entre dans le bâtiment ! :

Thomas : A-t-on d’autres vidéos de lui ?
Hyppolite : J’allais y venir ! Il y a une autre où il est au troisième étage et il entre dans une pièce !
Fred : Le sac est assez gros pour porter une arme…
Thomas : On va fouiller la fameuse pièce ! Bon travail Courtène !
Hyppolite : Merci !

Ils commencent à quitter le bureau… :

Hyppolite : Ah Fred ! Attends !
Fred : Qu’est-ce qu’il y a ?
Hyppolite : J’ai fait ma petite enquête sur la jeune fille de ce matin !
Fred : Tu as quoi ?
Hyppolite : Tu me disputeras après avoir entendu ceci ! J’ai fait faire un portrait-robot de la jeune fille et après avoir fait de grandes recherches, je te présente… Stéphanie Portal ! 18 ans, étudiante en première année de licence en LEA à la Sorbonne ! Elle ne te dit toujours rien ?
Fred : Non toujours rien mais merci d’avoir cherché…
Hyppolite : De rien ! Si ça peut te rassurer, son casier est vierge !

Rue Gangrène, Troisième étage du bâtiment

Thomas et Chloé sont dans une pièce en travaux, vers une fenêtre… :

Thomas : C’est de là que le tueur a tiré !
Chloé : Il sait bien viser !
Thomas : Comme un sniper…

Le téléphone du commandant sonne… :

Thomas : Rocher j’écoute ? Très bien, on arrive…
Chloé : Qu’est-ce qu’il se passe ?
Thomas : Un autre meurtre… Un couple en sortant du cinéma…

Plus tard, à la DPJ

Thomas : Donc on résume… Paul Pracourt et Louise Delmas, tués au marché St Jean, d’une balle en plein cœur, fiancés depuis un mois !
Fred : Estelle Marquant et Marc Jacquot, en couple depuis deux ans, tués d’une balle en plein cœur au cinéma Darcy ! Ils comptaient se marier cet été…
Chloé : Même mode opératoire… Ils sont tués dans des endroits plutôt fréquentés…
Thomas : C’est juste…
Chloé : On a affaire à un tueur en série…
Thomas : Courtène ! Trouvez tout ce qui concerne des couples qui ont été tués de cette manière !
Chloé : Voire des agressions ! Il est possible que le tueur n’ait pas envisagé de tuer tout de suite…
Hyppolite : Ça marche !

Hyppolite monte dans son bureau à très grande vitesse… Il s’assoit et tape sur son clavier… Il se met à tousser, après la toux, il enlève sa main devant sa bouche et voit un peu de sang sur sa main ! Il entend quelqu’un arriver et nettoie très vite sa main avec un mouchoir avant de le mettre à la poubelle ! :

Fred : Alors ces… Tout va bien ?
Hyppolite : Toujours ! Tu voulais dire quoi ?
Fred : Comment se passe tes recherches ?
Hyppolite : Hé bien… Il n’y a rien de ce que le commandant ou Chloé ont demandé en France…
Fred : Pourquoi tu précises en France ?
Hyppolite : Parce qu’aux Etats-Unis, il y a des meurtres exactement du même genre ! L’équipe qui a enquêté est une équipe d’agents du FBI du département des sciences du comportement de Quantico ! Malheureusement, ils n’ont pas trouvé le tueur qui s’est volatilisé…
Fred : Tu crois que le tueur est venu en France ?
Hyppolite : Possible…
Fred : Je préviens Rocher et Chloé !

Cimetière de Quantico, Etats-Unis

L’agent spécial Jennifer Jareau appelée JJ et son fils Henry ainsi que l’agent spécial Docteur Spencer Reid sont face à une tombe… Celle du mari de JJ, Will… Il est mort en service, il y a maintenant 2 ans, jour pour jour… Après s’être recueillis, ils retournent vers leur voiture, JJ dépose Henry à l’école et avec Spencer, ils partent vers leur lieu de travail… Ils prennent l’ascenseur… :

JJ : Désolée de me répéter mais je te remercie du soutien que tu nous apportes…
Spencer : Je t’en prie… Je serais toujours là pour toi et pour Henry…
JJ : Tu dois trouver ça stupide d’aller sur la tombe de Will à l’anniversaire de sa mort… Je suis prête à passer le cap mais pour Henry je…
Spencer : T’as pas besoin de te justifier, JJ… C’est tout à fait normal… Henry a besoin de son père et aller sur sa tombe est une manière de ne pas l’oublier…

La porte de l’ascenseur s’ouvre et ils marchent jusqu’à leur bureau… Pendant ce temps, Pénélope Garcia, l’analyste en informatique frappe à la porte du bureau de l’agent spécial Aaron Hotchner appelé Hotch… Elle entre… :

Pénélope : Monsieur… Désolée de vous déranger mais le tueur des couples de Chicago et de Memphis a probablement encore frappé !
Aaron : Vraiment ? Où ça ?
Pénélope : Cela peut paraître surprenant enfin ce n’est pas la première fois que l’on trouve des choses surprenantes dans les affaires criminelles vu le nombre de…
Aaron : Garcia…
Pénélope : A Paris monsieur !


TaylorReid  (20.05.2015 à 19:53)

Quantico, plus tard, dans la salle de réunion

Toute l’équipe, composée de JJ et de Spencer Reid mais aussi de Derek Morgan, de David Rossi et de Kate Callahan fraichement arrivée dans l’équipe, s’installe pour écouter Pénélope et Hotch… :

Derek : Alors quelle est cette nouvelle affaire ?
Pénélope : En fait, elle n’est pas si nouvelle que ça…
Kate : Comment ça ?
Pénélope : Vous vous souvenez de l’affaire du tueur de couples à Chicago et à Memphis ?
Spencer : Il tuait les couples dans des endroits assez fréquentés d’une balle en plein cœur…
JJ: Mais il a disparu…
Aaron : Il semblerait qu’il soit réapparu en tuant deux couples en l’espace d’une journée à Paris…
David : Attends une petite minute, tu as dit à Paris ?
Aaron : Oui… J’ai téléphoné au commandant Thomas Rocher de la DPJ de Paris et il accepte, lui et son équipe, de nous accueillir afin de collaborer sur cette affaire ! On décolle dans 30 minutes !

Dans le jet

Certains membres de l’équipe s’endorment afin d’être reposés en arrivant à cause du décalage horaire… JJ s’est endormie à côté de Spencer qui prend soin de monter la couverture sur elle sous le regard attentif de Derek et de Pénélope… :

Pénélope : Comment va-t-elle ?
Spencer : Bien… Elle a fait son deuil…
Derek : C’est une bonne chose qu’elle ait pu faire un pas en avant…
Pénélope (marmonnant entre ses dents) : Maintenant faudrait qu’elle fasse son pas en avant dans l’appart’ de Reid…

Derek donne une légère tape sur la cuisse de Pénélope… :

Pénélope : Aïe !
Derek : Petit cœur ! Je t’ai à peine touché !
Spencer : Qu’est-ce t’as dit Garcia ?
Pénélope : Rien du tout ! Et mon cher Apollon, je te signale que tu ne contrôles pas ta force d’athlète ! Bref, je devrais dormir si je ne veux pas faire un jet-lag d’enfer !

Paris, DPJ

Thomas : Je viens d’avoir l’agent spécial Hotchner au téléphone, ils sont dans leur jet donc ils vont arriver demain… Je propose qu’on rentre chez nous afin de se reposer et de mieux les accueillir !

Tout le monde obéit… Chloé rentre chez elle accompagnée de Lili et après avoir mangé… :

Chloé : Il est temps d’aller se coucher maintenant ma puce !
Lili : D’accord Maman !

Chloé et Lili montent dans la chambre dans l’enfant… Lili s’installe dans son lit tandis que Chloé ferme les volets… Chloé rejoint Lili… :

Chloé : Bonne nuit mon chaton, fais de très beaux rêves et je t’aime fort !
Lili : Moi aussi je t’aime très fort !

Elles se font un bisou esquimau et Chloé quitte la chambre doucement… Elle redescend au salon et ferme les autres volets… En passant sa tête par la fenêtre, elle aperçoit un homme tapi dans l’ombre en train de fumer… Il est accoudé à sa moto… Chloé ferme très vite la fenêtre et les volets en pensant reconnaître cette personne… Elle se précipite vers son téléphone portable et appelle Grégoire… :

Chloé : Grégoire ?! Il est devant chez moi… Non, je n’ai pas vu son visage mais je suis sûre que c’est lui ! D’accord… A tout de suite…

Quelques minutes plus tard, Grégoire arrive chez Chloé… :

Chloé : Alors tu l’as vu aussi ?
Grégoire : Je l’ai vu au loin et je pense qu’il a senti la présence de quelques policiers donc il est parti…
Chloé : C’est bien lui… C’est bien Antoine… Il est vivant !
Grégoire : Chloé… Il fait nuit, il y a peu d’éclairages, rien ne prouve que ce soit lui…
Chloé : Si jamais c’est lui…
Grégoire : Il ne t’arrivera rien Chloé, pas même à Lili d’accord ?

Chloé regarde Grégoire comme une petite fille… :

Chloé : D’accord…
Grégoire : Allez reposes-toi, vous avez une équipe de profilers à accueillir demain !


TaylorReid  (03.06.2015 à 16:21)

Le lendemain, à la DPJ

Chloé arrive dans le bâtiment quand Thomas vient l’accueillir… :

Thomas : Ah ! Saint-Laurent ! Vous allez bien ?
Chloé : Oui ça va…
Thomas : Vous comptez me le dire quand à propos d’Antoine Garrel ?
Chloé : Comment vous le savez ?
Thomas : Les flics, ça parle entre eux… Vous voyez ?
Chloé : Je ne suis même pas sûre qu’il soit en vie… Et sinon l’équipe du FBI est arrivée ?

Thomas soupire un peu, se rendant compte que Chloé n’a visiblement pas envie de s’étaler sur le sujet Antoine Garrel… :

Thomas : Non pas encore… Mais ils ne devraient pas tarder !
Policier : Commandant ! Ils sont là !

Le groupe des 7 agents du FBI du département des sciences du comportement arrive… :

Thomas : Bonjour ! Je suis le commandant Thomas Rocher ! Ravi de vous accueillir ici même si cela aurait été dans des circonstances plus joyeuses…
Aaron : Bonjour… Agent spécial Aaron Hotchner, voici mon équipe les agents spéciaux Rossi, Callahan, Morgan, Jareau, le docteur Reid et notre analyste en informatique Pénélope Garcia !
Thomas : Enchanté tout le monde… Je vous présente le lieutenant Kancel, le lieutenant Courtène qui est aussi notre analyste en informatique et notre psychologue spécialisée en criminologie Chloé Saint-Laurent !

Les échanges de poignées de mains se fusent ainsi que des signes de mains de la part du Docteur Reid ! Plus tard, tout le monde s’installe afin d’écouter ce que le point du vue des agents du FBI lors de leur enquête aux Etats-Unis… :

Aaron : Ashley Murray et Jack Thomas, fiancés depuis un an, tués d’une balle en plein cœur dans une fête foraine à Memphis…
Derek : Kate et Luke Shepard, mariés depuis un mois, tués d’une balle en plein cœur lors d’un défilé à Chicago…
JJ : Et pour finir, Mary Stills et John Carter, en couple depuis un an, tués d’une balle en plein cœur devant un cinéma à Chicago également…
Kate : Les victimes étaient toutes des couples sans histoire et tuées dans des endroits assez fréquentés…
David : Cette affaire ressemble à une affaire datant de 1902 Le Docteur Reid va vous l’expliquer…
Spencer : En 1902, à Toronto et à ses environs des couples étaient tués d’une balle en plein cœur dans des endroits fréquentés… A cette époque, ce fut le poste 4 de la maréchaussée de Toronto qui s’occupa de cette affaire dirigée par l’Inspecteur William Murdoch, ils ont fini par arrêter le tueur après qu’il ait kidnappé la médecin légiste qui travaillait avec le poste 4 ainsi qu’un agent de police de ce même poste…
Chloé : Le kidnapping est un changement brusque dans ses habitudes non ?
Spencer : En effet, mais d’après les rapports de l’époque, c’était du à une énorme frustration de la part du tueur car l’Inspecteur Murdoch avait arrêté la mauvaise personne et les journalistes ne parlaient plus du tueur et cela le rendait fou… Et aussi, les journalistes l’appelaient Le Tueur d’Amoureux !
Fred : Ils ne se sont pas foulés pour chercher le nom…
David : Je suis d’accord avec vous…
Aaron : Après avoir analysé, on a fini par trouver le nom du coupable, grâce au travail de Pénélope Garcia, et il s’agit de Tom Archer…
Pénélope : Tom Archer, 35 ans, sans emploi depuis 2 ans, s’est fait plaquer par sa fiancée alors qu’il allait lui demander en mariage devant une foule de passants… Son ex-fiancée s’est ensuite fiancée avec un autre…
Derek : Quand Archer s’est fait plaquer par sa fiancée, cela tombait un mois avant le premier meurtre…
Kate : Quant à l’ex-fiancée d’Archer, il s’agissait d’Ashley Murray !
Chloé : Alors après ce premier meurtre, il a pris du plaisir à tuer ces couples…
Spencer : Aussi, Tom Archer s’imaginait comme un descendant du Tueur d’Amoureux…
Thomas : D’où la similitude de ces meurtres entre ces deux époques !
Derek : Malheureusement, il nous a filé entre les doigts alors qu’on allait l’arrêter chez lui…
Hyppolite : Donc Tom Archer serait ici à Paris…
Pénélope : Avec votre collaboration, Lieutenant Courtène, on pourrait éplucher tous les relevés bancaires d’Archer entre les Etats-Unis et Paris…
Hyppolite : Bonne idée ! Suivez-moi !

Pénélope suit Hyppolite… :

Chloé : Ah en fait… La médecin légiste et l’agent de police qui se sont fait kidnapper, est-ce qu’ils ont été sauvés ?
Spencer : Eh bien en fait…

Soudain, le téléphone sonne… Fred décroche et, après avoir échangé quelques mots, raccroche… :

Fred : Un autre meurtre au parc Mozart !

1902, Toronto

Dans une rue sombre, le cadavre de deux personnes git et beaucoup de personnes sont autour de ces deux corps… Parmi ces personnes, l’Inspecteur William Murdoch qui, à la vue de ces cadavres, fait le signe de croix comme à son habitude… L’agent de police George Crabtree est à ses côtés ainsi que la médecin légiste le Docteur Emily Grace qui fait ses premières analyses… :

William : Qu’avez-nous George ?
George : La jeune femme s’appelait Mary Adams et le jeune homme s’appelait Thomas Wilmington, ils étaient fiancés… Personne n’a vu qui a pu tirer sur eux…
William : Docteur Grace… Est-ce la même cause de la mort que pour les autres victimes ?
Emily : A première vue, il semblerait que ces deux victimes se soient aussi fait tués d’une balle en plein cœur mais je vous en dirais plus à l’autopsie…

Plus tard, au Poste 4 de la Maréchaussée de Toronto

L’Inspecteur en chef Thomas Brackenreid est en train de lire le journal devant l’Inspecteur Murdoch… :

Thomas : « Le tueur d’Amoureux a encore frappé ! » Bon sang ! C’est le troisième couple en une semaine ! Murdoch ! Avez-vous une moindre piste ?!
William : Eh bien… Pour l’instant non mais les Agents Crabtree et Higgins sont en train de fouiller l’endroit où le tueur aurait pu tirer pour tuer les dernières victimes… En espérant qu’ils trouvent quelque chose…
Thomas : Tiens ! Votre chère Docteur Julia Ogden a peut-être un point de vue à nous communiquer avec son analyse de cérébrale !

En effet, la désormais femme de William Murdoch arrive… Ce dernier sort du bureau de l’Inspecteur Brackenreid… :

William : Julia ! Quelle surprise !
Julia : William !
William : Je pensais que vous travaillez à l’hôpital psychiatrique…
Julia : En effet mais avec l’affaire que vous avez, en ce moment, je pensais apporter mon point de vue sur le tueur…
William : Très bien ! Je vous écoute !

Ils vont au bureau de l’Inspecteur Murdoch… :

Julia : Le tueur a une très grande haine envers les couples… Probablement qu’il a eu une déception amoureuse qui le pousse à tuer ceux qui représentent le couple qu’il aurait pu former avec celle qu’il aime…
William : Serait-il possible que le tueur s’en soit pris à celle qu’il aime en premier et qu’il ait décidé de continuer tous ces meurtres ?
Julia : Oui, certainement… Il arrive que lors d’un premier meurtre, le tueur ait aimé ce qu’il a fait et ait envie de continuer de tuer des personnes…
William : Donc la première victime Kate Louisa est probablement l’ex-fiancée du tueur…

George apparaît dans l’entrebâillement de la porte du bureau de l’Inspecteur Murdoch… :

George : Monsieur… Docteur Ogden…
Julia : Agent Crabtree…
William : Avez-vous trouvé des indices ?
George : Seulement cette balle pas loin de la fenêtre…
William : Merci George… Puisque vous êtes là, trouvez-moi tous les renseignements qui concernent Kate Louisa et surtout sur un éventuel ex-fiancé…
George : Tout de suite Monsieur !

L’agent Crabtree quitte le bureau…


TaylorReid  (08.06.2015 à 19:24)

2014, Paris, DPJ

Pénélope Garcia et Hyppolite de Courtène sont devant les ordinateurs en train d’effectuer des recherches… :

Pénélope : Si on m’avait dit que j’irais dans le bureau d’un analyste informatique parisien… Vous avez un matériel super chouette !
Hyppolite : Merci beau…

Hyppolite se met à tousser ! :

Pénélope : Tout va bien ?
Hyppolite : Rien de grave…
Pénélope : Mais… C’est du sang ! Oh mon dieu ! Il faut appeler l’hôpital !
Hyppolite : Non ça ira, ne vous inquiétez pas…
Pénélope : C’est dommage parce que je suis toujours de nature à m’inquiéter pour les autres !

Hyppolite fait un sourire en coin… :

Hyppolite : Je me suis pris une balle en pleine poitrine il y a quelques semaines et probablement que ça a mal cicatrisé je ne sais pas… Je m’en occuperais quand l’affaire sera bouclée…
Pénélope : Il y a intérêt !

Le téléphone de Pénélope se met à sonner… :

Pénélope : Oui ma tablette de chocolat, demande-nous tout ce que tu veux !

Hyppolite hausse un sourcil… :

Pénélope : Attends je te mets sur haut-parleur !
Derek : Comment ça se passe dans les recherches bancaires ?
Pénélope : On peut déjà vous annoncer que notre cher psychopathe anti-Cupidon a changé de nom…
Hyppolite : Il s’appelle Jean Duras et on continue à chercher une adresse…
Derek : Jean Duras… Un nom bien français pour se fondre dans la masse sans éveiller le moindre soupçon… Merci petit cœur !
Pénélope : A ton service !
Hyppolite : Désolé si je suis indiscret mais… Vous êtes en couple avec l’agent spécial Morgan ?
Pénélope : Oh non pas du tout ! Mais c’est vrai que notre relation peut prêter à confusion !

Pendant ce temps, les agents Jareau et Reid accompagnés de Chloé Saint-Laurent sont sur le lieu du dernier crime et, après avoir inspecté la scène du crime, décident de retourner à la DPJ… :

Chloé : C’est clair et net qu’Archer ne se prétendait pas comme un Cupidon…
JJ : Dans ce cas, il se prend pour qui ?
Spencer : Probablement pour Antéros ! C’est le frère de Cupidon et parmi tant de choses sur lui, il est dit qu’il punit ceux qui se moquent de l’amour… On retrouve le terme d’Antéros dans le Phèdre de Platon lorsque Socrate prononce son second discours sur l'amour où, parlant du sentiment naissant qu'un jeune garçon éprouve pour un éraste… Il dit… « Mais, tout comme celui qui de quelqu’autre a pris une ophtalmie est hors d'état de prétexter une cause à son mal, lui, il ne se doute pas qu'en celui qui l'aime, c'est lui-même qu'il voit, comme en un miroir : en sa présence, la cessation de ses souffrances se confond avec la cessation des souffrances de l'autre ; en son absence, le regret qu'il éprouve et celui qu'il inspire se confondent encore : en possession d'un contre-amour qui est une image réfléchie d'amour… »

Chloé regarde Spencer avec des gros yeux ronds surtout à cause de la manière dont Spencer a débité ces paroles… JJ la regarde comme pour lui dire de ne pas s’inquiéter… :

Chloé : Vous êtes du genre très intelligent n’est-ce pas ?
Spencer : Eh bien… Même si je pense toujours qu’on ne peut pas quantifier l’intelligence, j’ai un QI de 187…
Chloé : Je vois…

Spencer monte dans la voiture et JJ souffle à Chloé… :

JJ : Ne vous inquiétez pas, on s’habitue très vite à lui !
Chloé : C’est pour ça que vous l’appréciez beaucoup ?
JJ : C’est un ami…

JJ monte vite dans la voiture en espérant que sa gêne n’ait pas été détectée…


TaylorReid  (24.06.2015 à 11:05)

1902, Toronto, Poste 4 de la Maréchaussée de Toronto

George : Monsieur ! On a retrouvé l’ex-fiancé de Kate Louisa ! Il s’appelle Harold Finck !
William : Excellent ! Où est-il ?
George : Dans la salle d’interrogatoire… On a aussi retrouvé chez lui un fusil contenant des balles identiques à celle qu’on a retrouvé…
William : Très bon travail George !
George : Merci Monsieur…

William marche vers la fameuse salle sous le regard de George… :

… : J’arrive pile au moment des félicitations !

George se retourne… :

George : Docteur Grace !
Emily : Agent Crabtree !
George : C’est toujours un plaisir de vous voir !
Emily : C’est un plaisir partagé !

Un court silence s’installe puis George se reprend… :

George : Quand l’affaire sera terminée, est-ce que vous serez tentée par un nouveau restaurant avec des musiciens pour accompagner le repas ?
Emily : Mais c’est une idée fantastique ! J’ai déjà hâte que l’affaire soit finie !

Salle d’interrogatoire

Harold : Je peux savoir ce que je fais là ?
William : Vous êtes soupçonné du meurtre de Kate Louisa et de son fiancé ainsi que de deux autres couples…
Harold : Vous plaisantez ?
William : Vous croyez que je suis en train de plaisanter ?
Harold : C’est absurde ! J’aimais Kate mais pas au point de la tuer !
William : Vous ne supportiez pas l’idée qu’elle vous quitte…
Harold : C’est vrai mais je ne suis pas un meurtrier !
William : Comment pouvez-vous expliquer la présence d’une balle de votre fusil à proximité du lieu du dernier crime ?

Un silence lourd s’installe… Harold fait un sourire en coin… :

Harold : Je vois…
William : Qu’est-ce que vous voyez ?
Harold : Je l’avoue ! Je suis le coupable ! Je suis le tueur d’Amoureux !

Plus tard, dans le bureau de l’Inspecteur Brackenreid

Thomas : Enfin cette fichue affaire est bouclée !
William : Oui on dirait…
Thomas : Qu’est-ce qui vous tracasse Murdoch ?
William : La réaction d’Harold Finck était assez bizarre…
Thomas : C’est un cinglé avec des réactions de cinglé ! Et ces foutus journalistes n’ont pas perdu de temps pour révéler l’identité du tueur… Allez ! Profitez pour sortir avec votre chère épouse ! Faites comme l’agent Crabtree qui a enfin pris l’initiative d’inviter notre médecin légiste le Docteur Grace !

Dans les rues de Toronto…

L’agent Crabtree et le Docteur Grace se baladent alors que la nuit commence à tomber… :

Emily : George… Ce restaurant est incroyable ! Je ne vous remercierais jamais assez d’avoir passé ce moment avec vous dans un endroit aussi magique !
George : Je suis aussi ravi que vous, Emily !

Emily fait un sourire en coin tout comme George… Ils prennent un raccourci dans une ruelle… Soudain, Emily s’écroule ! :

George : Emily !

Il se penche vers elle et aperçoit une petite seringue plantée dans le cou d’Emily ! George s’écroule aussi, touché par une autre petite seringue envoyée par un fusil tenu par un homme qui les surveillait au loin… Cet homme s’approche d’eux… Une calèche n’est pas loin d’eux… L’homme transporte les corps endormis jusqu’à la calèche puis conduit cette calèche…

Poste 4 de la Maréchaussée de Toronto

Le Docteur Ogden rejoint son mari l’Inspecteur Murdoch dans le bureau de ce dernier… :

Julia : Félicitations pour cette affaire !
William : Merci…
Julia : Alors et cette nouvelle invention ?
William : Ah oui ! Je n’ai pas encore trouvé de nom mais c’est un appareil qui permet d’amplifier les sons provenant de celui qui nous téléphone…

Soudain, le téléphone sonne ! L’Inspecteur Brackenreid sort de son bureau et s’apprête à rejoindre les mariés… :

William : C’est le moment de tester l’appareil !

Il décroche… :

William : Inspecteur Murdoch, Maréchaussée de…
… : Je sais qui vous êtes !
William : Et vous, qui êtes-vous ?
… : Je suis le Tueur d’Amoureux ! Vous vous êtes trompé de coupable et à cause de vous, c’est lui dont on parle dans les journaux !
William : Si vous voulez l’attention des journalistes, pourquoi vous ne les appelez pas ?
… : Parce que je vais vous faire payer ce que vous avez fait en me rendant invisible aux yeux des journalistes !
William : Ecoutez… Je peux aussi les appeler et leur dire que je me suis trompé et je…
… : Non ! C’est trop tard ! Le mal est fait !

L’agent Henry Higgins arrive… :

Henry : Inspecteur… Une personne anonyme a une lettre pour vous…
… : Ouvrez-la !

L’Inspecteur s’exécute et découvre une photo… Ils découvrent tous horrifiés l’agent Crabtree et le Docteur Grace endormis, leurs poignets attachés l’un contre l’autre, à priori dans un endroit sombre… A la vue de cette photo, les personnes présentes dans le bureau de l’Inspecteur Murdoch s’inquiètent brutalement… :

William : Que leur avez-vous fait ?
… : Pour l’instant rien… Mais à cause de vous, ils vont vivre leurs dernières heures dans cet endroit !
William : Attendez ! On peut négo…

La communication est coupée !

2014, DPJ

Tout le monde est réuni à la DPJ quand Pénélope et Hyppolite descendent les escaliers en courant ! :

Pénélope : On a trouvé une adresse où Archer pourrait habiter !
Hyppolite : 7, rue des Roseaux !
Aaron : Bon travail !
Thomas : On y va !

Le commandant suivi de Fred, des agents Hotchner, Rossi, Morgan et Callahan quittent le bâtiment… Les agents Reid et Jareau ainsi que Pénélope restent avec Hyppolite et Chloé…


TaylorReid  (04.07.2015 à 17:33)

Spencer regarde le tableau récapitulant toute l’affaire, fronce les sourcils et réfléchit en bougeant ses lèvres comme si il parlait sans sortir un moindre son… :

JJ : Il y a quelque chose qui ne va pas Spence ?
Spencer : En 1902, 3 couples ont été tués… En 2014, aux Etats-Unis, 3 couples sont tués et à Paris 3 couples sont tués également…
Chloé : Si Archer pense être le descendant, il veut copier point par point tout ce que le tueur avait fait en 1902…
Hyppolite : Oui mais si on suit cette logique, pourquoi il n’a pas kidnappé un couple aux Etats-Unis ?
Spencer : Je pense qu’il n’a pas eu le temps…
JJ : Mais oui quand on allait l’arrêter, on a trouvé des objets relatifs à une tentative de kidnapping !
Pénélope : Mais vu ta tête de petit génie à grande taille qui réfléchit, il y a autre chose…
Spencer : En 1902, Kate Louisa était serveuse dans un restaurant tandis que son fiancé était vendeur de chapeaux… Amy James était chanteuse tandis que son fiancé était son pianiste… Mary Adams était médecin dans un hôpital pour enfants tandis que son mari travaillait aussi comme médecin…
JJ : Une petite minute ! Ashley Murray était serveuse dans un bar et son fiancé était vendeur dans un magasin de jouets… Kate Shepard était chanteuse dans une chorale et son mari était le pianiste tandis que Mary Stills était médecin tout comme son petit ami !
Hyppolite : Nos victimes de Paris faisaient également les mêmes métiers !
Chloé : La seule chose dont Archer ne préoccupe pas est de savoir s’ils sont fiancés, mariés ou seulement en couple ainsi que de l’attention des médias contrairement au tueur de 1902…
Pénélope : Et du coup, le couple qu’Archer compte kidnapper…
Spencer : En 1902, c’était une médecin légiste et un agent de police mais d’après le rapport de l’époque, ils étaient kidnappés parce qu’ils faisaient partie de la Maréchaussée…
Chloé : Mais ils n’étaient pas en couple ?
Spencer : En fait…

Le téléphone de JJ sonne ! JJ regarde l’écran… :

JJ : C’est Hotch !

Elle décroche… :

JJ : Vous êtes sur haut-parleur !
Hotch : Archer n’est pas là… On est en train de fouiller son appartement en espérant trouver des indices…

1902, Maréchaussée de Toronto

Henry : Inspecteur ! Harold Finck est dans la salle d’interrogatoire !
William : Merci Henry !

William se précipite vers la salle, suivi de l’Inspecteur Brackenreid… Il ouvre la porte… :

Harold : Qu’est-ce que vous me voulez encore ? Je vous ai tout dit !
William : Faux ! Vous n’êtes pas le Tueur d’Amoureux et vous savez qui est le véritable tueur !
Harold : C’est grotesque ! Pourquoi je me ferais passer pour ce que je ne suis pas ?!
William : Pour la gloire bien sûr ! Alors maintenant vous avez intérêt à dire l’identité du tueur !
Harold : Pourquoi cet empressement Inspecteur ? Une urgence ?
Thomas : Joue pas au plus malin ou sinon tu vas vite morfler !
Harold : Oh ! Je vois… Il vous a appelé parce qu’il n’a apprécié que je lui prenne sa place dans la une des journaux…
William : Qui Monsieur Finck ?!
Harold : Mon cousin Jack Harcher ! Il en pinçait pour mon ex-fiancée, quand elle m’a quitté, il avait profité de l’occasion mais elle lui a vite refusé sa proposition et est allée dans les bras d’un autre ! Quel raté !

Pendant ce temps, dans une pièce sombre, George et Emily se réveillent doucement… :

George : Emily ! Vous n’avez rien ?
Emily : Non, je ne pense pas… Et vous ?
George : Non plus… Qu’est-ce qu’on fait là, attachés dans cette pièce… ?
Emily : Bonne question…

Soudain, une lourde porte en fer s’ouvre et un homme apparaît… :

Homme : Bien dormi ?
George : Qui êtes-vous ?
Homme : Les journalistes ont eu la bonne idée de m’appeler… Le tueur d’Amoureux !
George : C’est impossible…
Homme : Si c’est possible ! Tout simplement parce que votre Inspecteur Murdoch s’est trompé de coupable !

Le tueur jette par terre un masque à gaz… :

Homme : Tout ça c’est de sa faute…

Il part vers la porte… :

Emily : De quoi parlez-vous ? Attendez !

Il ferme la porte derrière lui… Soudain, un léger bruit retentit… :

Emily : C’était quoi ça ?
George : Je l’ignore…
Emily : Il a laissé un seul masque à gaz et on dirait qu’il y a des petits tuyaux incrustés dans les murs…
George : Oh non…
Emily : George… Vous pensez à la même chose que moi ?
George : Malheureusement oui…

George tente d’enlever les chaînes du mur et Emily l’imite avec les siennes… :

Emily : George… Je ne me…

Elle n’a pas le temps de finir sa phrase qu’elle s’évanouit ! :

George : Emily !

Il rampe vers elle, tente le bouche à bouche puis prend le masque à gaz et le pose sur le visage d’Emily… :

George : Allez Emily… Respirez, je vous en supplie…

Alors qu’Emily commence à ouvrir les yeux, George s’évanouit à son tour !


TaylorReid  (11.07.2015 à 12:10)

2014, DPJ

Pénélope et Hyppolite sont de nouveau dans le bureau de ce dernier afin d’étudier les dossiers que l’agent Morgan a envoyé et trouvé dans l’appartement du tueur… Hyppolite observe la rapidité dont Pénélope a pour taper sur le clavier… :

Hyppolite : Vous avez fait quelle école ?
Pénélope : Aucune ! Avant de faire ce métier, j’étais hackeuse !
Hyppolite : Vraiment ?
Pénélope : Oui, je sais que ça peut paraître bizarre mais l’agent Hotchner m’a demandé de choisir entre la prison ou ce travail, je pense que vous aurez deviné ce que j’ai choisi !
Hyppolite : Le commissaire Lamarck m’a fait la même proposition et je ne la regrette pas !
Pénélope : Vous aussi, vous étiez un hacker ?
Hyppolite : Eh oui !
Pénélope : On va encore mieux s’entendre alors !

Un signal sonore de l’ordinateur retentit ! Hyppolite et Pénélope regardent l’écran et après avoir lu l’information, Hyppolite se lève… :

Hyppolite : Je vais parler de cette information à ma collègue et aux agents Jareau et Reid !
Pénélope : Et moi je vais appeler Derek !

Hyppolite descend les escaliers en trombe et se remet à tousser ! :

Hyppolite : Bon sang…
Chloé : Tout va bien ?
Hyppolite : Oui oui…

Hyppolite remarque que Chloé tourne sur elle-même… :

Hyppolite : A quoi tu penses ?
Chloé : La directrice de l’école vient de m’appeler pour me dire que Lili a vomi son repas de la cantine de midi et elle veut que je vienne et aussi il faut que je finisse l’enquête avec vous mais je ne peux pas laisser Lili toute seule et…
Hyppolite : Va voir Lili !
Chloé : Mais…
Hyppolite : Il n’y a pas de mais ! Je dirais au commandant pourquoi tu es absente et il comprendra très bien !
Chloé : D’accord j’y vais…

Elle prend son manteau et sors de la DPJ… Pendant ce temps, JJ et Spencer sont dehors au téléphone avec Henry, le fils de JJ… Ils finissent la communication… Ils sont assis face au canal… :

JJ : Henry est vraiment un garçon courageux…
Spencer : Comme sa mère…
JJ : Non c’est faux… J’ai l’impression de me comporter comme une femme fragile…
Spencer : Tu es une femme forte qui traverse une période difficile et fragile… Mais tu n’es pas seule Jennifer… Il y a ton fils… Je suis là aussi… Enfin je veux dire moi et les autres membres de l’équipe bien sûr !
JJ : Merci d’être là pour moi, tu apportes beaucoup plus…
Spencer : C’est parce que je t’apprécie…

JJ et Spencer se regardent dans les yeux et sans réfléchir leurs lèvres se rapprochent mais la voix d’Hyppolite interrompt leur action ! :

Hyppolite : On vient d’avoir une nouvelle info ! Oh je ne vous dérangeais pas ?
JJ : Non du tout…

JJ et Spencer se relèvent et avec Hyppolite, ils marchent vers la DPJ… :

Spencer : Quelle est cette information ?
Hyppolite : Tom Archer a acheté un van noir la semaine dernière ainsi que du matériel tel que de la corde, du scotch…
Spencer : Comme si il se préparait à faire un kidnapping…
JJ : Oui mais il compte enlever qui ?

Soudain, un van noir arrive en trombe juste devant eux, les empêchant de passer ! Un homme, casquette vissée sur la tête, en sort et balance des fumigènes vers le trio ! Hyppolite parvient quand même à apercevoir l’homme pousser JJ dans le van ! Il tente de s’interposer mais l’homme lui donne violemment un coup de barre en fer dans la poitrine ! Hyppolite tombe sur le sol, se met à suffoquer, voit impuissamment Spencer se faire enlever également et voit également le van partir en trombe… Quelques secondes après, Pénélope sort de la DPJ et court maladroitement vers Hyppolite qui se met à tousser bruyamment et à cracher du sang ! :

Pénélope : Oh mon dieu ! Lieutenant ! Restez avec moi !

Pénélope tape sur le clavier de son téléphone afin d’appeler une ambulance…


TaylorReid  (26.07.2015 à 17:15)

Plus tard, à la DPJ

Le commandant Thomas Rocher et Chloé Saint-Laurent reviennent à la DPJ et sont accueillis par une Pénélope Garcia stressée et ses collègues qui sont restés afin de retrouver les agents Jareau et Reid… :

Pénélope : Alors ?
Thomas : Il va bien…
Chloé : Un de ses poumons s’est mal cicatrisé lors de sa dernière blessure mais maintenant les chirurgiens s’en sont parfaitement bien occupés !
David : Ravi de l’entendre…
Derek : Où est le lieutenant Kancel ?
Chloé : Elle est restée avec le lieutenant Courtène…

Hôpital

Hyppolite se réveille et voit Fred assise sur une chaise à côté de son lit… :

Hyppolite : Fred…
Fred : Tu sais que tu nous as foutu une sacrée trouille ?
Hyppolite : Ce n’était pas mon but…
Fred : Pourquoi tu ne m’en as pas parlé plus tôt ?
Hyppolite : Je ne voulais pas que tu t’en inquiètes…
Fred : Pourtant tu en as bien parlé à l’agent Garcia…
Hyppolite : Tu fais ta jalouse ?!
Fred : N’importe quoi !
Hyppolite : Si je le vois !
Fred : Tais-toi !
Hyppolite : L’agent Garcia est au courant parce qu’elle m’a vu craché du sang sinon elle ne l’aurait pas su…
Fred : Vraiment ?
Hyppolite : Mais oui jalouse va !
Fred : Mais arrête !

Hyppolite se met à rire mais son rire s’arrête au moment où Fred se met à l’embrasser ! Alors qu’elle arrête le baiser, Hyppolite lui répond par un autre baiser…

Ailleurs…

JJ et Spencer sont dans un endroit sombre et cylindrique… La lumière traverse le plafond, en forme de grille, de cette prison étrange… :

JJ : Depuis le début, c’était nous qu’il comptait kidnapper mais pourquoi ?
Spencer : Je ne sais pas…

Spencer lève les bras et arrive toucher la grille du plafond… Il tente de la faire bouger mais rien… :

Spencer : Peut-être qu’il pense qu’on est ensemble…
JJ : Comme pour la médecin légiste et l’agent de police en 1902…
Spencer : Probablement…
JJ : Spence…

Spencer tourne sa tête vers JJ afin de savoir ce qu’elle compte dire… :

JJ : Est-ce qu’ils s’en sont sortis ?

Hôpital de Toronto, 1902

George se réveille dans une chambre d’hôpital et voit les Inspecteurs Murdoch et Brackenreid qui attendent qu’il se réveille… :

William : George ! Quel plaisir de vous voir réveillé !
George : Plaisir partagé monsieur… Que s’est-il passé ?
Thomas : Harcher avait mis du gaz toxique et on vous a retrouvé évanoui et le Docteur Grace avec un masque à gaz…
George : Comment va le Docteur Grace ?
William : Elle est avec Julia pour des dernières observations pendant que vous étiez dans une sorte de coma… Vous nous avez fait très peur…
George : Vous êtes arrivés à temps on dirait… Merci…

Les Inspecteurs sourient… :

George : Et Harcher ?
William : Il est en prison !
George : Et Finck ?
Thomas : Lui, il est sorti de prison… De quoi peut-on l’accuser à part de nous avoir fait perdre du temps ?

Quelqu’un toque à la porte… William l’ouvre et fait apparaître sa femme ainsi qu’Emily ! :

Emily : George !

Elle court vers lui et le prend dans ses bras pendant que William, Julia et Thomas s’éclipsent les laissant tous les deux seuls… :

Emily : J’ai tellement eu peur…
George : C’est vous qui avez commencé à me faire peur…
Emily : Je m’en serais beaucoup voulu si vous étiez mort en me voulant me sauver la vie…
George : Et moi je m’en serais beaucoup voulu si je n’avais tenté de vous sauver alors que vous étiez évanouie…

Emily fait un sourire en coin tout comme George… Ils se regardent droit dans les yeux, leurs lèvres se rapprochent et ils échangent leur premier baiser…

2014, dans la pièce sombre

JJ : Alors on va s’en sortir pas vrai ?
Spencer : Bien sûr !
… : Vous ne devrez pas être aussi sûrs !

Spencer et JJ lèvent leurs têtes vers la voix et aperçoivent Tom Archer à travers la grille… Soudain, une trombe d’eau sort du mur de la prison étrange, tombe sur eux puis s’arrête ! :

Tom : Contrairement à mon ancêtre, je vais réussir votre mort lente et douloureuse ! Je pense que vous saurez de quel genre c’est !

Les pieds de JJ et Spencer sont déjà inondés ! :

JJ : Pourquoi nous ?
Tom : Vous ne voyez pas pourquoi ? Alors vous êtes aveugles !

Tom s’en va en laissant l’eau couler de plus belle ! Le niveau de l’eau augmente très rapidement même trop rapidement car l’eau est, à présent, au niveau des hanches de JJ et Spencer… Ces derniers tentent d’enlever la grille…


TaylorReid  (01.08.2015 à 16:54)

DPJ

Alors que tout le monde recherche où Archer peut détenir les agents Jareau et Reid, Fred arrive accompagné d’Hyppolite ! :

Thomas : Vous ne devriez pas vous reposer ?
Fred : Je lui ai dit la même chose mais il prétend que non !
Hyppolite : Promis cette fois si je ne me sens pas bien, je le dirais !
Fred : Il y a intérêt !
David : Content de vous voir sur pied…
Hyppolite : Merci… Des nouvelles de vos collègues ?
Pénélope : Oh ! A croire que mon ordinateur chéri attendait votre question cher Lieutenant, je viens d’avoir une nouvelle info !
Derek : Dis-nous tout ma belle…
Pénélope : Archer a loué une petite maison à 5 kilomètres d’ici, les coordonnées sont envoyées sur vos téléphones !
Aaron : Merci Garcia ! En route !

Ailleurs…

JJ et Spencer continuent à tenter d’enlever la grille alors que l’eau est, maintenant, au niveau de leurs épaules et continue toujours de monter… Parfois, ils tentent de boucher le tuyau qui est incrusté dans le mur et qui fait sortir l’eau… Soudain, Tom revient avec une planche en bois et la pose sur la grille, privant les deux agents du peu de lumière qu’ils avaient ainsi que de la possibilité d’enlever la grille ! L’eau arrive au niveau de leurs cous… :

JJ : Spence…

Spencer prend JJ dans ses bras… Pendant ce temps, Archer est dans une cuisine et prépare à manger comme si de rien n’était… Il lève sa tête quand il entend du bruit dehors… Il regarde par la fenêtre et voit les voitures de police ! Alors qu’il tente de s’enfuir, il se fait plaquer au sol par Derek Morgan ! :

Derek : Où sont-ils ?
Tom : Qui ça ?

Derek le relève et le plaque contre le mur ! :

Derek : Ne joue pas au plus malin ! T’es grillé Archer !
Tom : Admettons… Mais pour vos amis, je pense que vous ne pouvez rien faire !

Tom regarde Derek droit dans les yeux avec un sourire moqueur ! :

Derek : Emmenez-le !

Tom est conduit vers une voiture de police tandis que Thomas, Fred et les agents du FBI fouillent la maison ! Fred ainsi que Kate Callahan ouvrent une porte qui mène à la cave… Alors qu’elles fouillent cette pièce, Kate sent, sous ses pieds, de l’eau, Fred regarde l’ampleur de cette flaque et aperçoit une plaque en bois ! Fred s’en approche et à l’aide de Kate, elles soulèvent cette plaque ! Elles aperçoivent une grille et en dessous de l’eau ! :

Fred : Ils sont là !
Kate : Par ici !

Pendant que leurs collègues les rejoignent, elles tentent d’enlever la grille ! Thomas et Derek les aident et parviennent à enlever la grille ! Ils font sortir JJ et Spencer de là mais ces derniers sont inconscients ! Hotch tente de sauver JJ tandis que Kate se charge de Spencer ! Soudain, JJ se met à tousser et à cracher de l’eau ! JJ ouvre doucement les yeux… :

JJ : Hotch…
Hotch : Tout va bien JJ c’est fini…
JJ : Où est Spence ?

JJ se retourne et voit Kate en train d’essayer de sauver Spencer ! :

JJ : Oh non, non…

JJ s’approche rapidement de Spencer… :

JJ : Ne me laisse pas Spence… Je t’en supplie… J’ai besoin de toi tout comme Henry…

Soudain, Spencer se met à tousser et cracher de l’eau ! Tout le monde se met à soupirer de soulagement tandis que JJ et Spencer se prennent dans leurs bras…

Le lendemain, dans le bureau d’Hyppolite…

Pénélope est en train de ranger ses affaires… :

Hyppolite : Alors ça y est c’est le départ ?
Pénélope : Hé oui ! Pourtant je commençais à m’habituer à la vie parisienne ! Je pense que je viendrais pendant les vacances enfin si j’en aurais un jour ! Non parce que la vie qu’on mène, on ne voit pas le temps passer ! J’étais contente de vous connaître ! Enfin quand je dis j’étais, je le suis toujours hein !
Hyppolite : Moi aussi je le suis !
Pénélope : De toute façon, on a nos ordis pour se donner des nouvelles !
Hyppolite : Bien sûr !
Pénélope : Super !

Pénélope sort du bureau et rejoint son équipe qui l’attend vers l’entrée accompagné du commandant Rocher, de Fred et de Chloé ! Alors qu’ils se disent au revoir, Pénélope va vers Chloé… :

Pénélope : Avec cette enquête, je n’ai pas eu le temps de vous dire mais j’adore vos robes ! Je savais que les françaises avaient du style mais là, vous êtes un exemple atypique, j’adore !
Chloé : Merci ! Je vous retourne le compliment !
Pénélope : Oh merci !
Derek : Petit cœur !
Pénélope : Oui ! J’arrive !

Plus tard, dans le jet…

Alors que la plupart sont en train de dormir, JJ et Spencer vont prendre un café… JJ baisse le rideau afin de pouvoir parler plus discrètement… :

JJ : Comment tu te sens ?
Spencer : Bien… Et toi ?
JJ : Aussi…

Un léger silence s’installe… :

JJ : Spence…
Spencer : Oui ?
JJ : L’agent Crabtree et le Docteur Grace, est-ce qu’on sait quelque chose sur ce qu’ils sont devenus ?
Spencer : J’ai lu un document où il est dit qu’ils se sont mariés et ils avaient eu trois enfants et sept petits-enfants ! D’ailleurs, j’ai retrouvé un livre écrit par l’agent George Crabtree et sa manière d’écrire est très intéressante !

JJ boit une gorgée de café, les yeux dans le vide… :

Spencer : Qu’est-ce qu’il y a ?
JJ : Je repense à ce qu’Archer nous a dit… Sur le fait qu’on ne comprenait pas pourquoi il s’intéressait à nous et qu’on était aveugles…
Spencer : Jennifer…
JJ : Archer reproduit presque tout ce que son soi-disant ancêtre a fait… Il avait kidnappé l’agent Crabtree et le Docteur Grace alors qu’ils ne s’étaient pas encore avoués leurs sentiments… Et là, Archer fait la même chose pour nous… Il a observé… Il a vu quand tu étais là pour me consoler… Il a vu… Il a vu qu’on s’est rapprochés beaucoup plus qu’avant… Il l’a vu mais pas nous… Parce que comme il a dit, on était aveugles de ne pas se rendre compte qu’il se passe quelque chose entre nous et qu’on tourne autour du pot sans se jeter à l’eau… On a failli y passer en gardant nos sentiments pour nous alors je n’ai pas envie de le garder davantage plus longtemps… Voilà… Spence… J’ai passé de belles années aux côtés de Will mais je ne peux pas passer mon temps à me morfondre et à rester seule alors que j’ai envie de continuer ma vie aux côtés d’Henry et d’une autre belle personne, tu me l’as tellement répété, alors je vais t’écouter et je veux que cette personne ce soit toi, Spence… Tout simplement parce que je t’aime…

Un léger silence s’installe… Spencer prend délicatement le visage de JJ entre ses mains… :

Spencer : La vie est tellement courte que je n’ai pas envie de regretter quoi que ce soit alors moi aussi je t’aime Jennifer…

Ils s’embrassent mais le rideau s’est légèrement ouvert et Pénélope ainsi que Derek, qui viennent de se réveiller, assistent à la scène ! :

Pénélope : Eh ben enfin, JJ va faire un pas en avant dans l’appart’ de Reid ! Et je te préviens Derek si tu me tapes sur la cuisse, je publie toutes nos photos de soirée sur tous les réseaux internet !
Derek : Je ne vois pas de quoi tu parles ma beauté !
Pénélope : Fais pas ton innocent !

Derek se met à rire tout comme Pénélope…

Pendant ce temps, à la DPJ…

Chloé prend sa veste violette afin de rentrer tout comme Thomas… :

Thomas : Comment va Lili ?
Chloé : Elle va bien, en fait, c’était une sorte d’indigestion donc rien de grave comme la grippe ou autre… Ma mère est avec elle là…
Thomas : Tant mieux alors !
Chloé : Oui…
Thomas : Je sais que vous en avez pas vraiment envie d’en parler mais… Si jamais vous avez une impression, une sensation ou autre à propos de Garrel… N’hésitez pas à m’appeler !
Chloé : Je vous remercie pour votre proposition… Bonne soirée !
Thomas : A vous aussi !

Thomas regarde Chloé partir… Fred et Hyppolite sont en train de promener dans les rues de Paris quand Fred pousse un gros soupir… :

Hyppolite : Qu’est-ce qu’il y a ?
Fred : Elle est encore là…

Hyppolite lève sa tête et aperçoit la fameuse Stéphanie qui n’arrête pas de suivre Fred ! :

Hyppolite : Tu veux qu’on aille lui parler ?
Fred : Non… Je vais le faire…

Fred rejoint la jeune fille qui ne bouge pas comme si elle attendait qu’elle vienne vers elle… :

Fred : Bon je ne vais pas tourner autour du pot, qu’est-ce que tu me veux ? Depuis quelques temps, tu me suis partout ! Tu sais que ça pourrait être du harcèlement ça !
Stéphanie : Je suppose que vous vous êtes renseignée sur moi…
Fred : Tu t’appelles Stéphanie Portal, tu as 18 ans et tu es en première année de licence de LEA à la Sorbonne…
Stéphanie : Et pendant toutes ces années, j’ai cru être la fille d’un assureur et d’une professeur de français jusqu’au jour où j’ai appris que j’étais née sous X et que j’ai été adopté…
Fred : Et alors quoi ? Tu veux que je fasse des recherches pour toi ?
Stéphanie : Pas la peine… J’ai déjà fait grâce à un ami qui est un as de l’informatique… J’ai pu retrouver l’identité de ma mère… Ma mère biologique m’a donné naissance à la maternité Sainte-Marthe et m’a abandonné mais j’ignore pourquoi… Et je veux des réponses de votre part !

Un léger silence s’installe et Fred commence à pâlir… :

Stéphanie : Parce que vous êtes ma mère biologique !

 

FIN


TaylorReid  (05.08.2015 à 18:59)

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

Nous fêtons la Saint Valentin pendant tout le mois de février en soldant les HypnoCards Shippers !
Jusqu'au 28/02 | Shippers soldées !

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

910 : La vie rêvée (inédit)
Jeudi 7 février à 22:05
4.50m / 25.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

909 : Coup de foudre (inédit)
Jeudi 7 février à 21:00
5.19m / 23.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

908 : Charnel (inédit)
Jeudi 31 janvier à 22:00
4.65m / 25.6% (Part)

Logo de la chaîne TF1

907 : Fuir (inédit)
Jeudi 31 janvier à 21:00
5.33m / 22.9% (Part)

Logo de la chaîne TF1

906 : Les yeux fermés (inédit)
Jeudi 24 janvier à 22:00
4.64m / 25.1% (Part)

Logo de la chaîne TF1

905 : Jonah (inédit)
Jeudi 24 janvier à 21:00
5.33m / 23.2% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Shy'm pour reprendre le flambeau à la tête de Profilage ?

Shy'm pour reprendre le flambeau à la tête de Profilage ?
Odile Vuillemin, Juliette Roudet, et maintenant Shy'm au casting de Profilage ? Selon les piètres...

La saison 9 disponible en VOD

La saison 9 disponible en VOD
A une semaine de son lancement sur la chaîne TF1 soit le jeudi 10 janvier 2019, le service VOD MyTF1...

La saison 9 arrive le 10 janvier sur TF1

La saison 9 arrive le 10 janvier sur TF1
Alors que la saison 9 se termine le samedi 29 décembre sur la chaîne La Une en Belgique, la chaîne...

Les résumés des épisodes 907 & 908 dévoilés

Les résumés des épisodes 907 & 908 dévoilés
Les résumés des épisodes 907 "Fuir" et 908 "Charnel" ont été dévoilés. Résumé 907 : Adèle a percé le...

Le grand jour est arrivé !

Le grand jour est arrivé !
Après plus d'un an d'attente, le grand jour est arrivé ! Ce soir à partir de 21h que la chaîne RTBF...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

mnoandco, Aujourd'hui à 15:12

Il est toujours possible en ce mois de février de voter pour le sondage "amoureux" du quartier FBI Portés Disparus

mnoandco, Aujourd'hui à 15:12

Pas besoin de connaître la série

mnoandco, Aujourd'hui à 15:13

Toujours également le sondage S.W.A.T sur le quartier Cold Case as besoin de connaître non plus

mnoandco, Aujourd'hui à 15:13

Merci

serieserie, Aujourd'hui à 16:13

HypnoCup : Dernier jour avant les demi finales! Hop hop hop on vote!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site