VOTE | 202 fans

Le cartel Hypnoweb a besoin de toi !
Rejoins-nous sans attendre

Episodes virtuels de Profilage

Seconde chance

Créateur : mauddc 
Date de création : 06.12.2017 à 22h26

Message du créateur :
La saison 9 d’après mon imagination !

Cet épisode compte 5 paragraphes

Afficher l'épisode

C’était sa première sortie officielle depuis qu’elle avait été retrouvée et depuis qu’elle était sortie de l’hôpital. Depuis sa sortie de l’hôpital, il s’était écoulé 15 jours et durant ce laps de temps elle n’avait voulu voir personne. Elle passait toutes ces journées à profiter d’Ulysse et à apprendre à découvrir Sarah, sa sœur avec qui elle avait vécu tant de choses en si peu de temps. Maintenant qu’Argos était mort elle pouvait profiter d’Ulysse et de Sarah sans aucune menace sur eux même si elle n’arrivait toujours pas à réaliser qu’elle allait désormais avoir une vie normale comme n’importe quelle personne sans quelqu’un pour contrôler sa vie. Elle était heureuse de cette nouvelle vie mais elle se sentait vide comme s’il lui manquait quelque chose après avoir passé une grosse partie de sa vie aux mains d’Argos et une autre partie de sa vie à sa recherche. Heureusement elle n’était pas seule pour affronter cette nouvelle épreuve, elle savait qu’elle était entouré de ses amis Hyppolite, Jess, Emma et même Lamarck avait pris de ses nouvelles chaque jour et elle s’en voulait de ne pas vouloir les voir mais elle ne se sentait pas prête car elle savait qu’ils lui poseraient des questions sur sa santé mais également sur sa séquestration par Argos et elle ne se sentait pas prête à en parler ou du moins pas avec eux. La seule personne qu’elle avait accepté de voir et qui était resté près d’elle durant tout ce temps depuis qu’on l’avait retrouvé a l’hôpital c’était Thomas. Il ne voulait pas la laisser toute seule et ça l’arrangeait car elle ne se serait pas sentie de rentrer chez elle toute à s’occuper d’Ulysse comme si rien ne s’était passé. Il l’avait installé dans sa chambre d’amie avec Ulysse comme ça elle pouvait avoir son espace à elle quand elle avait besoin de se retrouver avec Ulysse ou bien de se retrouver avec elle-même. Leur relation évoluait doucement mais sûrement ils ne s’étaient pas parler de leur sentiment depuis qu’ils s’etaient retrouvés a l’hôpital. Il préférait lui laisser le temps de récupérer et de se sentir bien et il ne voulait surtout pas la brusquer. Ils avaient le besoin d’être proche l’un de l’autre. Cela lui permettait de se sentir en sécurité et il était la seule personne en qui elle avait vraiment confiance. Pour lui c’était plutôt de la peur il avait tellement eu peur de la perdre qu’il s’était promis de la protéger et que plus personne ne l’approcherait pour lui faire du mal. Il n’avait pas repris le travail car le commissaire Lamarck avait estimé que du repos ferait du bien à son équipe après tout ce qu’ils avaient enduré. Thomas avait discuté avec Lamarck et ils étaient tombé d’accords que pour n’importe quelle personne qui intégrerait la 3ème DPJ son dossier serait vérifié au peigne fin. Ils ne voulaient pas prendre de nouveau le risque que quelqu’un s’en prenne à Adèle ou à un autre membre de la DPJ comme l’avait fait là commissaire Baranski. Aujourd’hui, ils devaient se rendre chez Jess et Hyppolite qui avaient décidé d’organiser une fête pour la naissance de la petite Kate qui était née il y a quelques jours. Adèle avait hâte de voir ce petit bébé mais elle appréhendait de voir autant de monde et surtout que les personnes lui posent des questions car suite à ce qui lui était arrivé ça avait là une de la presse chose qu’elle voulait éviter. Elle était en train de préparer Ulysse quand on frappa à la porte. - Oui ? - Tu es prêtes on va y aller ? - Oui je finis de mettre les chaussures à Ulysse et on peut y aller. Il voyait bien qu’elle était angoissée et qu’elle sentait que le moment de partir arrivait car elle cherchait les chaussures d’Ulysse partout alors qu’elles étaient juste posées sur la commode à côté d’elle. Thomas devait lui parler afin de la détendre car sinon il savait qu’elle pourrait craquer durant la fête et il voulait qu’elle profite de ce moment pour se libérer l’esprit, revoir ses amis et penser à autre chose plutôt que d’être le centre du monde. - Lucas ? - Oui papa ? - Tu peux prendre Ulysse avec toi et lui mettre ses chaussures et son manteau on te rejoint. - D’accords. Allez viens avec moi Ulysse on va dans ma chambre se préparer faut qu’on soit super beau pour la fête de Kate. Adèle regarda partir Ulysse avec Lucas elle savait que Thomas avait besoin de lui parler et elle avait besoin de son réconfort pour y arriver.

mauddc  (06.12.2017 à 22:53)

- Je vais pas y arriver Thomas.

- Pourquoi tu n'y arriverais pas on est tous là, je suis là.

- Justement c'est ça mon problème, je sais qu'on va me poser des questions sur ce qui s'est passé et comment je me sens.

- C'est normal on s'inquiète tous pour toi.

- Tout va bien Thomas, je vais de mieux en mieux chaque jour et c'est grâce à votre soutien à tous.

 

Thomas lui adressa un sourire

 

- Il va falloir y aller quand même c'est l'heure et puis Jess sera contente de te revoir.

- Tu me laisses pas toute seule.

- Promis je te lâche pas.

 

Adèle suivi Thomas jusque dans la chambre de Lucas pour récupérer les enfants et partir chez Hyppolite pour la fête de Kate. Elle voyait bien que tout le monde s'inquiétait pour elle mais elle n'arrivait pas à leur parler, à leur dire ce qui s'était réellement passé durant ces quelques jours aux mains d'Argos ni comment elle se sentait. Elle avait menti à Thomas mais c'était pour son bien, elle savait que si elle lui racontait ce qui s'était passé il se sentirait coupable et elle ne voulait pas. Elle ne pouvait pas lui dire que toutes les nuits elle se réveiller à cause de ces mêmes cauchemars qu'elle faisait ou elle avait l'impression de se réveiller dans la chambre avec Argos qui la surveille. ou bien lui dire combien son dos la faisait souffrir par moment lui rappelant la balle qu'elle avait pris. Mais Thomas avait raison, il fallait qu'elle parle pour se libérer de tout ce poids et reprendre la vie qu'elle avait réussi à construite entouré d'Ulysse, Sarah, ses amis et surtout Thomas.

Thomas avait réussi à la faire sortir, ce qui avait été très compliqué depuis qu'elle était sortie de l'hôpital. Il savait qu'elle allait mal et que ce qu'elle lui avait dit c'était pour le rassurer. Elle n'avait pas parler de sa séquestration depuis qu'il l'avait retrouvé, ni même d'Argos et il ne savait pas comment aborder le sujet sans la brusquer. Mais il avait remarqué qu'a chaque bruit elle sursautait de peur et que chaque nuit elle faisait des cauchemars mais il ne savait pas comment intervenir pour l'aider à aller mieux. Il espérait que cette fête allait lui permettre de se changer les idées, de s'amuser et de voir d'autres personnes que lui, Ulysse, Lucas ou même Sarah. Tout allait se dérouler maintenant quand il gara la voiture juste devant chez Hyppolite. Il n'eut pas le temps de couper le moteur que Jess était déjà dehors à attendre Adèle.

 

- Qu'est ce que je suis heureuse de te revoir et qu'est ce que tu m'as manqué.

- Merci Jess

- Laisse je prends Ulysse, vous me suivez.

- Non mais Jess tu viens d'accoucher fait doucement avec Ulysse.

- Ne t'inquiète pas pour moi je vais très bien et puis je me repose assez maintenant c'est un peu à Hyppo de s'en occuper, moi je m'en suis occupée pendant 9 mois.

 

Ils arrivèrement dans l'appartement d'Hyppolite et ils virent le salon remplit de monde, il n'y avait pas qu'eux mais aussi de la famille à Jess et Hyppolite et des amis. Adèle commençait à sentir l'angoisse monter en elle mais il ne fallait pas qu'elle craque. Elle chercha un regard pour trouver du réconfort qu'elle trouva dans les yeux de Thomas.


mauddc  (09.12.2017 à 13:01)

L’après midi suivait son cours, tout le monde était autour de la petite Kate elle était vraiment adorable et elle ressemblait beaucoup à Jess. Hyppolite était complètement gaga de sa fille, il avait ainsi vécu les 9 mois de grossesses de Jess même si ça avait été des mois compliqués notamment avec la séquestration d'Adèle. Le fait de ne pas savoir où elle se trouvait, Jess avait remué ciel et terre comme toute l’équipe pour retrouver Adèle jusqu’à ce fameux jour où le commandant Rocher avait reçu un appel de l’hôpital l’informant qu’une jeune femme du nom d’Adele DELETTRE venait de se réveiller et qu’elle réclamait un certain commandant Thomas Rocher. Ils avaient tous était soulagé de savoir qu’elle était en vie et qu’elle avait été soignée ce qui avait permis à Jess de finir sa grossesse plus calmement même si elle n’avait pas pu voir Adèle jusqu’à ce jour. 

Cet épisode avait permis à Jess et Hyppo de se rapprocher. Il n’était pas officiellement ensemble mais ils fonctionnaient comme un couple. Chacun avait son logement et ils avaient chacun leur tour les enfants 1 semaine sur 2 mais des qu’il y avait des sorties ou des grands repas ils faisaient tout ensemble comme une grande famille et cela leur convenait très bien. Jess avait décidé de garder la péniche qu’elle partageait avec Adèle auparavant. Elle l’avait un peu laissé tombé durant sa séquestration car elle ne se sentait pas bien de vivre chez Adèle sans elle. Mais depuis qu’elle était sortie de l’hôpital Adèe n’avait pas voulu retourner sur la péniche du fait qu’elle avait peur de se retrouver seule avec Ulysse et que cet endroit lui rappeler de douloureux souvenirs pour le moment. Jess était rassurée qu'elle soit chez Thomas et elle était désormais sure qu’ils étaient fait l’un pour l’autre, elle avait vu Thomas s’inquiétait un peu plus chaque jour de ne pas retrouver Adèle jusqu’à son soulagement quand il avait reçu ce mystérieux appel. D’ailleurs elle voulait en savoir un peu plus sur leur relation car elle les voyait de plus en plus proche et elle avait remarqué que depuis leur arrivé ils ne s’étaient pas séparé une seule fois. Elle décida de questionner Adèle pour en savoir un peu plus. 

 - Je peux vous la prendre quelques instants comandant ? 

 Thomas regarda Adèle afin de savoir si elle se sentait prête à être un moment toute seule avec Jess. Il remarqua dans ses yeux de la peur mais il vit qu’elle prit sur elle et accepta. 

 - Bien sure si elle le souhaite. 

 Adèle se leva et suivit Jess dans la cuisine qui se préparait à découper les gâteaux pour le goûter. 

Alors ma petite Adèle avec Mister Rocher tu en es où ?

- Jess ne commence pas avec ça. 

- Attend tu vas pas me dire qu’en t’installant chez lui il ne se passe rien. 

- Déjà je me suis pas installé chez lui c’est juste le temps que j’aille mieux. 

- C’est fou comment tu fais exprès de ne pas comprendre.

- Comment ça ? 

- Tu vois pas comment il te regarde ? Comment il te protège ? Depuis tout à l’heure il n’y a pratiquement personne qui peut t’approcher tellement il est collé à toi et puis quand on te fixe je te dis pas le regard qu’il lance à la personne. 

- Mais non tu t’inventes une histoire Jess. 

- Comme tu veux en attendant c’est pas toi qui l’a supporter pendant le temps où il a disparu et je peux te dire que dans l’état où il était et bien lui il ressent plus que de l’amitié pour toi et ça c’est sure. Mais un conseil ne tarde pas trop car il attendra pas une éternité non plus. 

 Jess laissa Adèle seule dans la cuisine avec ses pensées et parti apporter les gâteaux dans le salon pour fêter la naissance de Kate. 

 Suite à la conversation qu’elle avait eu avec Jess, Adèle était retourné au salon retrouver Thomas et elle avait prétexté être fatigué afin de pouvoir rentrer. Les derniers mots de Jess dans la cuisine n’arrêtait pas de tourner dans sa tête, il est vrai qu’elle n’avait pas pensé à l’état de ses amis pendant qu’elle avait disparu, elle n’avait pensé qu’à elle et elle s’en voulait. Jess avait raison elle ressentait bien plus que de l’amitié pour Thomas mais elle ne savait pas comment aborder le sujet. La fois où elle a voulu faire le premier pas elle s’était retrouvé face à sa belle sœur qui lui avait pourrit sa vie durant sa présence et elle ne se sentit pas prête à revivre ça surtout avec ce qu’elle avait vécu ces derniers jours. 

Adèle n’avait pas décroché un mot depuis qu’ils étaient partis de la fête, elle était perdu dans ses pensées et Thomas voyait bien que quelque chose n’allait pas et qu’il s’était passé quelque chose avec Jess dans la cuisine car depuis qu’elle était revenu elle était dans ses pensées. Il n’aimait pas qu’elle soit dans ses pensées car elle ressassait de mauvais souvenirs et c’était pas bon pour elle et même si elle avait pas envie de parler il se lança. 

Qu’est ce qui s’est passé avec Jess dans la cuisine ? 

- De quoi tu parles ? 

- Je vois bien que depuis que tu es revenu tu ne parles plus et tu es dans tes pensées. 

- Rien juste un coup de fatigue. 

- Tu sais que ça te ferait du bien de parler. 

- J’ai pas besoin de parler tout va bien. 

- Je veux juste t’aider. 

- Et bien continue à faire comme tu le fais c’est suffisant. 

 Voilà ce qu’il ne voulait pas. Elle s’était braquée et elle ne voulait plus lui parler pour le moment. Il fallait vraiment trouver une solution pour la faire parler car elle ne pouvait pas garder tout ça pour elle, elle allait finir par craquer. 

Arrives chez Thomas, elle demanda à Thomas s’il pouvait s’occuper d’Ulysse car elle avait besoin de se reposer. Pendant qu’Adele était parti se reposer, Thomas avait pris Ulysse et Cailloux et ils étaient partis faire une promenade accompagné de Lucas. Ils décidèrent de s’arrêter dans un parc afin de permettre à Ulysse de courir et de jouer et également à Cailloux de se défouler. Lucas en profita pour parler avec son père. 

Tu sais papa les mots qu’elle t’a dit Adèle elle ne les pensait pas. 

- Je sais mon grand mais je sais pas comment agir avec elle. 

- Continue de faire comme tu le fais et ça marchera avec le temps. 

- Merci d’accepter qu’Adele soit chez nous et qu’elle rentre de nos vies. 

- Moi je l’aime bien Adèle et je ne dirais pas non pour l’avoir comme seconde maman.

Thomas était resté bloqué sur cette phrase avant de rejoindre les garçons et de jouer avec eux. Pendant environ 1h ils avaient joué tous les 3 au ballon avec Cailloux qui n’arrêtait pas de courir derrière le ballon afin de le garder pour lui et de les empêcher de jouer. Il se faisait tard, il était temps de rentrer et puis Ulysse commençait à réclamer sa tatie, ils prirent le chemin du retour en direction de chez eux. 

Quand ils arrivèrent à la maison, ils entendirent Adèle qui avait l’air agité dans son sommeil. Thomas demanda à Lucas de prendre Ulysse dans sa chambre car il ne voulait pas que Ulysse voit sa tatie dans cet état et il lui promis que des qu’elle serait réveillée elle viendrait le voir et jouer avec lui. Alors que Lucas partit avec Ulysse dans sa chambre, Thomas se dirigea dans la chambre d’Adele et frappa à sa porte mais aucune réponse et il l’entendait s’agitait. Il décida de frapper de nouveau à la porte mais toujours aucune réponse. Il commença à s’inquiétait et décida de rentrer dans la chambre même si elle n’était pas d’accords. Quand il rentra dans la chambre, il vit qu’elle dormait toujours elle n’avait pas entendu ses coups à la porte et elle ne l’avait pas entendu rentrer mais elle était toujours agitée. Il décida de s’approcher d’elle. 

Adèle tu m’entends ? 

Adèle ouvrit les yeux d’un coup, ses yeux étaient en train de repérer dans la pièce dans laquelle elle se trouvait et elle essayait de se rappeler la voix qu’elle venait d’entendre, quand elle tomba dans les yeux de Thomas qui était inquiet. 


mauddc  (10.12.2017 à 12:35)

- Adèle tout va bien tu es en sécurité.  

- Thomas je suis désolée pour tout ce que je t’ai dit tout à l’heure, tu as raison ça va pas du tout. 

- C’est oublié ne t’inquiète pas tu veux en parler ? 

- J’ai été égoïste et j’en suis désolée. 

- Comment ça tu as été égoïste ? 

- Jess elle a raison vous vous occupez tous de moi et toi spécialement et je ne fais rien pour que ça aille mieux. 

- C’est pour ça que tu étais pas bien en partant de la fête ? 

- Je t’ai même pas demandé comment toi tu te sentais et comment tu avais vécu cette période à me rechercher. 

- Moi on s’en fiche j’irais bien quand tu iras mieux, mais pour ça il faut que tu parles pour te libérer. 

- Je sais mais j’ai l’impression que si je vous parle je vais vous faire du mal. 

- Tu veux pas aller voir un psy ? 

- Alors là non je sais comment ça va se passer et je pense que ça sera pire. 

- On va trouver une solution ne t’inquiète pas. 

- Comment va Ulysse ? 

- Très bien on a été joué dehors mais je dois avouer qu’il réclame sa tatie.  

- Je me rafraîchie et j’arrive. 

 Thomas était en train de préparer le repas avec l’aide de Lucas pendant qu’Adele profiter de ce moment pour jouer avec Ulysse. C’était des moments importants pour elle car ça lui permettait de ne penser à rien d’autre qu’à Ulysse. Elle redevenait elle-même, celle qu’elle avait été avant ces quelques jours passés avec Argos. 

Après le repas, elle avait été couché Ulysse qui s’endormait à table après la journée qu’il avait passé à jouer chez Hyppo et Jess avec Sydney et après dans le parc avec Thomas, Lucas et Cailloux. Adèle était heureuse de voir que le petit garçon était heureux et qu’il ne se doutait de rien de ce qu’il s’était passé depuis qu’il était né. Il était certes encore jeune mais il avait compris que sa maman avait rejoint les étoiles et que c’était sa tatie qui s’occupait de lui et qui l’aimait surtout. Il n’avait jamais demandé où était son papa et pour ça elle le remerciait car elle ne saurait quoi lui dire surtout que c’était elle qui l’avait tue même si c’était de la légitime défense Adèle avait beaucoup de mal à vivre avec ça. Elle le regarda dormir et partie rejoindre au salon Thomas. Jess avait raison elle ressentait beaucoup plus que de l’amitié pour Thomas et ce n’était pas que des collègues de travail mais elle ne savait pas comment aborder le sujet. Seulement voilà il fallait se lancer. 

Thomas ?  

- Un problème avec Ulysse ? 

- Non tout va bien il dort. On peut parler ? 

- Oui bien sure tu veux me parler de ton cauchemars ? 

- Non pas trop c’est plutôt par rapport à un autre sujet. 

- Dit moi je t’écoute. 

- Tout à l’heure j’ai discuté avec Jess et elle m’a dit des choses qui m’ont fait réfléchir. 

- Oublie ce que Jess t’as dit le principal c’est quand toi tu iras bien, j’irais bien. 

- C’est pas par rapport à ça. Pourquoi tu as voulu que je m’installe chez toi ? 

- Comment ça ? 

- Thomas tu ne m’aides pas c’est déjà assez difficile pour moi de te parler de ça. 

- Sois plus explicite ? 

- Qu’est ce que tu ressens pour moi ? 

- Et toi qu’est ce que tu éprouves pour moi ? 

- J’ai posé la question en première à toi de répondre. 

- Et qu’est ce que tu veux réellement ? 

- Thomas c’est pas évident pour moi cette situation donc si y a juste de l’amitié je préfère le savoir tout de suite. 

Thomas ne répondît rien et se rapprocha tout doucement d’Adele pour n’être plus qu’à quelques centimètres de son visage. Elle sentait son souffle sur sa peau et elle n’avait qu’une envie c’est de poser ses lèvres sur les siennes. Elle n’eut pas le temps de se poser la question que Thomas venait de le faire. Elle avait imaginé cette scène plusieurs fois mais c’était encore mieux que dans son imagination, elle se sentait légère avec des papillons dans le ventre comme si rien ne pouvait l’atteindre. Une fois le baiser fini, elle fixa Thomas dans les yeux. 

Je crois que j’ai compris, donc on ressent la même chose.?

- Ça se pourrait. 

- Thomas j’ai jamais vécu cette situation je ne connais rien à l’amour je sais pas comment ça se passe. 

Thomas l’a pris dans ses bras, depuis le temps qu’il n’attendait que ça il avait cru ne jamais pouvoir le faire quand elle avait disparu et maintenant que c’était officiel il ne voulait plus la lâcher et profiter de ces instants rien qu’à eux. 

On va y aller tranquillement ne t’inquiète pas et puis pour moi aussi c’est un nouveau départ car je n’ai pas ressenti ça depuis la mort de ma femme. 

- Je voulais te dire Thomas, merci pour tout ce que tu as fait pour moi et pour tout ce que tu fais encore car j’ai pas été une personne facile au départ. 

- C’est le passé Adèle, on l’oublie et on se concentre sur notre avenir ensemble d’accords ? 

- Avec plaisir. 

- On va se coucher ? 

- Tu veux bien dormir avec moi ? 

- Pourquoi tu comptes dormir toute seule ? 

- Non mais ce que je veux dire dans la chambre avec Ulysse je veux pas le laisser seul. 

- D’accords je te rejoints. 

Ils se couchèrent enlacer dans les bras l’un de l’autre, ils étaient bien rien que tous les 2. Thomas oubliait tout ce qu’il avait vécu ces derniers jours avec la disparition d’Adele. Quant à Adèle, les bras de Thomas lui permettait d’oublier les horribles moments qu’elle avait passé aux mains d’Argos et la douleur de la balle dans le dos quand il lui avait tiré dessus. Ils pouvaient dormir tranquille.  

Dans la nuit, Thomas fut réveillé par son portable qui sonnait, il alla répondre dans le salon se demandait qui pouvait bien l’appeler en plein milieu de la nuit. 

Allo ? 

- Commandant ? C’est Emma. 

- Un problème Tomasi ? 

- On vient de nous signaler un homicide ? 

- Et vous avez essayé de joindre quelqu’un d’autre ? 

- Justement ils sont tous en affaire donc Lamark m’a demandé de vous contacter. 

- D’accords vous m’envoyez l’adresse on se retrouve la bas je me prépare et j’arrive. 

Il retourna dans la chambre sans faire de bruit pour ne pas réveiller Adèle qui dormait si bien, il récupéra quelques affaires et commença à sortir de la chambre quand il entendit la voix d’Adele. 

Fait attention à toi Thomas. 

- Ne t’inquiète pas rendors toi je reviens le plus vite possible. 


mauddc  (11.12.2017 à 18:57)

Thomas arriva sur les lieux du crime il était 4h du matin, en principe qu’on l’appelle en pleine nuit pour un crime ne le dérangeait pas car il aimait son boulot et il s’était surtout plongé dedans après la mort de sa femme. Sauf que depuis qu’il avait retrouvé Adèle et qu’il s’était rendu compte qu’il éprouvait bien plus de l’amitié pour elle, son travail passé après et encore plus cette nuit il aurait aimé être avec elle tranquillement plutôt que sur ce lieu. Il rejoignit Emma qui était de retour parmi eux depuis sa mission et il était content de la retrouver. 

Bonjour Tomasi, bon retour parmi nous. 

- Merci beaucoup commandant. Comment va Adèle ? 

- Ça va bien je vous remercie. 

- Car avec ce que Jess lui a sorti hier, elle a pas été très cool et ça a pas dû aider Adèle. 

- Vous inquiétez pas ça l’a bouge un peu mais tout va bien. Bon qu’est ce qu’on a ? 

- Je vous présente Antoine Dupré il a été retrouvé dans son appartement pendu, c’est des collègues qui sont intervenus en pleine nuit car les voisins se plaignaient du tapage nocturne sauf que quand ils sont rentrés dans l’appartement, ils l’ont trouvé pendu au lustre. Mais après vérification la doc s’est aperçu qu’on l’a étranglé avant de le pendre. 

- Donc ce n’est pas un suicide mais bien un meurtre. Vous avez interrogé les voisins qui ont appelé nos collègues pour en savoir un peu plus ? 

- Non justement j’y vais là. 

- Ok moi j’appelle Courtene et on se retrouve à la DPJ pour faire le point. 

Thomas quitta la scène de crime pour rejoindre sa voiture et composa le numéro de Courtene. 

Commandant ça tombe bien que je vous ai eu téléphone, j’ai passé un savon à Jess pour ce qu’elle a dit à Adèle hier et elle doit passer chez vous pour s’excuser. 

- D’accords je vais l’avertir, merci Courtene. 

- Je vous en prie. Bon pour Antoine Dupré, d’après ce que j’ai il est prof de français au collège Pablo Picasso, il avait l’air d’être apprécié de ses collègues mais il y a quelque chose de bizarre c’est qu’il a changé 5 fois d’établissement en 3 ans. 

- Effectivement c’est pas normal surtout en milieu d’année comme ça. Vous pouvez me donner les adresses des établissements où il a enseigné j’ai besoin d’en savoir un peu plus. 

- Je vous envoie ça. 

- Merci Courtene. 

Thomas démarra la voiture et partie en direction du premier établissement afin d’en savoir un peu plus sur cet Antoine Dupré.  

De son côté, Adèle n’avait pas réussi à se rendormir depuis le départ de Thomas elle avait peur de nouveau de faire un cauchemar. Elle s’était levé et tourner en rond dans l’appartement ne sachant pas quoi faire. Elle avait l’envie d’appeler Thomas afin d’en savoir un peu plus sur cet affaire et peut être l’aider mais elle n’avait pas le droit de reprendre le travail et puis Thomas ne lui répondrait pas. 

Ulysse venait de se réveiller, elle ne profita pour s’en occuper ça lui permettait de s’occuper car elle détestait rester à ne rien faire et à tourner en rond. Lucas sorti de sa chambre il avait cours et elle lui proposa de lui préparer son petit déjeuner, ce qu’il accepta volontiers.  

Ça faisait un moment, qu’une figure maternelle ne s’était pas occupé de lui. Bien sure son père était très présent mais ce n’était pas la même chose. Même s’ils discutaient beaucoup et qu’ils ne se cachaient rien il y avait certaines choses qu’il ne pouvait pas lui dire. Il avait eu sa tante pendant quelques temps mais au final il s’était rendu compte qu’elle n’était pas venu pour lui mais surtout parce qu’elle était amoureuse de son père et pour mettre le bazar dans leur vie et il était bien content qu’elle soit partie. Alors qu’Adele préparait le petit déjeuner pour les garçons, Lucas entendit le portable d’Adele sonner. 

Adèle je crois que ton téléphone sonne. 

- Merci Lucas, je te laisse finir et tu peux surveiller Ulysse 2 minutes je fais vite. 

- Pas de soucie, je m’en occupe. 

- Allô ? 

- Adèle c’est Thomas. 

- Alors comment avance cette enquête ? 

- On a quelques informations je vais aller me renseigner auprès de ses collègues et Emma s’occupe du voisinage pendant que Courtene essaye de regarder son téléphone portable. 

- Et vous avez une première idée de qui aurait pu faire ça ? 

- Attend je vois où tu veux en venir, je ne dirais plus rien tu es en repos donc pas de travail pour toi. 

- Non mais c’est juste pour vous aider. 

- Merci mais ça va aller, je t’appelle pas pour ça mais pour te dire que Jess va passer par rapport à ce qu’elle t’a dit hier. 

- Ah d’accords, je l’attends alors vu que je ne peux pas bouger de la maison. 

- Dans quelques jours tu seras de nouveau avec nous, patience. 

- Oui je sais. 

- Bon je te laisse je dois y aller, Lucas est prêt à partir ? 

- Oui je lui ai préparé son petit déjeuner et il y va. 

- Qu’il en profite pas trop non plus. 

- Ça me fait plaisir à plus tard. 

Elle raccrocha et elle retourna auprès des garçons afin de libérer Lucas pour qu’il puisse aller en cours et s’occuper d’Ulysse et d’elle afin d’être prête quand Jess viendra. 

Thomas quand à lui arriva dans le premier établissement où Antoine Dupré avait exercé en tant que professeur de français et il demanda à rencontrer le principal. Il fut reçu tout de suite. 

Merci de me recevoir Mr le principal. 

- Je vous en prie. En quoi puis je vous aider. 

- J’ai besoin de vous poser des questions sur un certain Antoine Dupré. 

- Oui bien sure à quel sujet ? 

- J’ai vu qu’il avait exercé dans votre établissement au début de son activité mais il n’y est reste que 6 mois pourquoi ? 

- Antoine était tout jeune quand il a commencé à exercer et il n’arrivait pas à tenir sa classe, il y avait beaucoup d’agitation dans ses cours et les élèves n’arrivaient pas à faire cours. Jusqu’au jour où il a craqué et il a mis une gifle à un élève. 

- Il a été viré de votre établissement ? 

- Oui mais il n’est pas passé par la commission de l’Education National car ils n’ont pas été au courant de cette affaire. 

- Pourquoi ça ? 

- On a trouvé un arrangement avec les parents, j’ai viré le professeur en question et les parents n’ont pas porté plainte. 

- Et comment il a retrouvé un emploi assez rapidement. 

- Un autre collège avait besoin d’un professeur en remplacement assez rapidement alors je leur ai proposé. 

- Et après vous n’avez plus eu de nouvelles ? 

- Non l’histoire s’est arrêté la. 

- Très bien je vous remercie. Si jamais j’ai besoin de plus d’information je vous recontacte. 

- Avec plaisir commandant. 

Thomas reparti en direction de sa voiture pour se rendre dans le 2ème établissement mais cette histoire d’arrangement avec les parents lui paraissait bizarre. Il avait besoin d’en savoir plus et il se dirigea vers le second établissement. 


mauddc  (Hier à 12:07)


Vidéo teaser
Ne manque pas...

Gagnez l'intégrale DVD de la série Teen Wolf ou un coffret de la saison 6B grâce à HypnoChance !
Tirage au sort le 18/12 | Participation gratuite

Vente Flash HypnoCard Jamie Scott, soldée à 50%, lundi 18 décembre entre 18h et 22h !
Lundi 18/12 entre 18h et 22h | Teaser YouTube

Calendrier de l'Avent édition Hypnoweb, découvre une surprise chaque jour jusqu'à Noël !
Une case chaque jour ! | Ouvre ta case

Activité récente

[EV] Seconde chance
Hier à 13:10

Une langue morte
Hier à 12:18

Seconde chance
Hier à 12:07

Captures 808
23.11.2017

Captures
23.11.2017

Captures 802
22.11.2017

Captures 807
22.11.2017

Le quartier
20.11.2017

Captures 806
20.11.2017

Captures 805
20.11.2017

Captures 804
19.11.2017

Dernières audiences
Logo de la chaîne TF1

810 : Vertiges (inédit)
Jeudi 5 octobre à 21:45
4.24m / 23.0% (Part)

Logo de la chaîne TF1

809 : Burn out (inédit)
Jeudi 5 octobre à 21:00
5.30m / 22.2% (Part)

Logo de la chaîne TF1

808 : Intime conviction - Partie 2 (inédit)
Jeudi 28 septembre à 21:45
4.31m / 21.2% (Part)

Logo de la chaîne TF1

807 : Intime conviction - Partie 1 (inédit)
Jeudi 28 septembre à 21:00
5.08m / 21.5% (Part)

Logo de la chaîne TF1

806 : De chair et d'os (inédit)
Jeudi 21 septembre à 21:45
4.42m / 24.2% (Part)

Logo de la chaîne TF1

805 : Mère Patrie (inédit)
Jeudi 21 septembre à 21:00
5.38m / 23.3% (Part)

Toutes les audiences

Actualités
Audiences : Bilan saison 8

Audiences : Bilan saison 8
Hier soir, le jeudi 5 octobre, TF1 diffusait les deux derniers épisodes de la saison 8. L'épisode 9...

Les épisodes finaux, c'est ce soir !

Les épisodes finaux, c'est ce soir !
La saison 8 s'achève.... Ce soir, les épisodes 9 et 10 seront diffusés à partir de 21h sur TF1. Un...

Les premières minutes du 809 dévoilés

Les premières minutes du 809 dévoilés
Les 3 premières minutes de l'épisode 9 de la saison 8 ont été dévoilés par la chaîne TF1. L'épisode...

Coup de foudre à Bora-Bora

Coup de foudre à Bora-Bora
Philippe Bas rejoint le casting du téléfilm "Coup de foudre à Bora-Bora" aux côtés de Laetitia Milot...

Philippe, invité du 8/9

Philippe, invité du 8/9
Philippe Bas était l'invité de l'émission belge " Le 8/9" par téléphone ce matin, le mardi 26...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoPromo

SeySey, Hier à 12:47

Bonjour! N'oubliez pas de venir voter pour votre création favorite au sondage spécial Noel de Outlander ^^

Locksley, Hier à 17:05

Dernier week-end pour participer à notre jeu HypnoChance !

Locksley, Hier à 17:06

1 INTEGRALE et 2 coffrets DVD Teen Wolf sont en jeu !

Locksley, Hier à 17:07

Inscrivez-vous avant que la main innocente d'Hypnotic ne procède au tirage au sort ! Plus d'infos

cinto, Hier à 22:43

N'oubliez pas venir voir et e voter pour la plus jolie Carte de Noël chez The Tudors/ Merci de votre visite.

HypnoBlabla

Supersympa, Hier à 20:13

Je suis en train de le regarder. Jamais vu^^

Supersympa, Hier à 20:15

Ah si ! Ca me dit vaguement quelque chose !

Daisy2860, Hier à 20:21

*Comment élever des paysant ?*

Daisy2860, Hier à 20:21

xD

Daisy2860, Hier à 20:21

paysans*

Viens chatter !